Multiplier en divisant

Il y a longtemps que je suis un grand fan des bibliothèques Billy du Suédois. En fait, mes lecteurs de longue date auront pu constater que l’engouement frôle quelque peu le délire dans le sous-sol. Bon… le nombre indécent de livres (et non le nombre de livres indécents, car la nuance s’impose) en ma possession le justifie. J’ai également des bibliothèques South Shore achetées chez Agraphe il y a plusieurs années, ainsi que des tablettes suspendues au mur, et même des tablettes sur crémaillères, mais ce qui frappe davantage, c’est bien entendu la présence de ces imposants meubles couleur pâle qui ornent les murs du bureau.

Mais voilà, le système Billy pas plus d’ailleurs que quelque système de rangement qui soit dans le commerce, n’offre d’option vraiment viable pour les gens qui, comme mon amour, ont une collection de DVD (ou de disques compacts) qui approche elle aussi l’indécence. Les étagères Benno coûtent rapidement la peau des fesses et ne sont pas vraiment pratiques. Il y a quelques années, alors que je vivais à Longueuil, j’avais utilisé ces bibliothèques pour mon conjoint de l’époque qui avait lui aussi une considérable collection de vidéos et de musique. Dans son cas, les Billy étaient utilisées au maximum: à l’arrière, il y avait des centaines de cassettes VHS (principalement des enregistrements télévisuels), alors que les DVD occupaient l’avant. Ce système est pratique lorsqu’on a des vidéos d’«archives» comme c’était son cas, mais pas pour le cas présent. Il fallait trouver une solution économique et pratique.

J’ai donc décidé d’acheter une nouvelle bibliothèque Billy ainsi qu’un ensemble supplémentaire de quincaillerie (les diverses pièces nécessaires à son assemblage). Ces ensembles sont disponibles pour 4$ au service à la clientèle. Je me suis également procuré un coup-de-pied (la bande de bois à la base) supplémentaire. Pour le reste, il me restait à me servir intelligemment de mon équerre, de ma scie d’établi et de ma perceuse. J’ai donc coupé transversalement toutes les pièces (montants et tablettes) de la bibliothèque, fait des trous correspondant aux trous originaux sur les demi-pièces, collé de la décoration de chant (que j’avais déjà depuis les travaux de 2008) sur les pièces nouvellement exposées… et voilà! Deux étagères pour le prix d’une.

Comme on peut toutefois le constater, si la croissance se continue au rythme actuel, je devrai reprendre l’exercice d’ici quelques années…

9 réflexions au sujet de « Multiplier en divisant »

  1. Si jamais tu as des projets, y’a les outils ici. Ne te gêne pas pour venir faire un tour (et je suis sûr que tu serais d’autant plus le bienvenu si tu venais avec ton autre guitare pour faire l’aubade (ahem!) avec Oyaté).
    Au plaisir!

  2. Bravo! Superbe! (Moi, j’ai des Benno et je les aime beaucoup!)

    Je te propose un projet de bricolage dont je rêve depuis des années, ici: des escaliers à chats, sur mon grand mur vide à côté de la cheminée dans le salon. A mon avis ça doit pas être bien difficile. Ca t’intéresse?

  3. vous êtes presque a mi chemin du nombre de chats nécessaire pour que l’investissement vaille la peine ! :-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s