À propos de Doréus

Historien, prof, amoureux de la bonne chère, mais surtout de mon Oyaté... Être gai, francophone et socialiste en Alberta, ce n'est pas toujours très drôle, mais il y a tant de beautés à découvrir! Comme je préfère l'émerveillement aux plaintes, ce blogue parle d'à peu près tout sauf de politique.

Espoir renaissant d’un printemps dont on commence à douter

Météo Red Deer 19 avril 2014Regardez…. oui regardez bien les températures pour la semaine à venir (bien que tout peut changer à la rapidité de l’éclair): pas de températures négatives, même la nuit, après la nuit de dimanche à lundi.

Disons que ça contraste favorablement avec la situation hier:

Cour arrière 2014-4-18Aujourd’hui, ça fond et nous avons même pu étendre la lessive à nouveau. Les chats sont heureux de pouvoir retourner gambader au jardin. Nous aurons encore de la neige à Pâques, même si ce sont des Pâques tardives, mais au moins ça s’en vient.

Et la crèmerie du coin a annoncé sa réouverture pour très bientôt!

Si je parle beaucoup de météo et pas beaucoup d’autre chose… c’est surtout parce que, même si la correction achève, je n’ai toujours pas terminé. J’y retourne donc!

 

Cats Know Best

Les chats sur le litOn dit des chats qu’ils trouvent toujours l’endroit le plus confortable dans une maison. Il semblerait que notre nouveau matelas (une acquisition de la semaine dernière que nous attendions depuis longtemps) fait l’unanimité non seulement des habitants félins de la maison, mais aussi de notre invité Khan, en visite pour la semaine.

Je crois bien que c’est la première fois que nous les trouvons tous les cinq non seulement dans une même pièce, mais sur le même morceau de mobilier!

Mais là, il va falloir faire de la place, parce que c’est au tour d’Oyaté et moi d’occuper le lit… du moins jusqu’à ce que les félins viennent se joindre à nous au cours de la nuit.

À classer sous: Traduction bête et méchante

Raide mortNous étions chez de charmantes amies pour souper hier soir. En allant aux sanitaires (oui, ça arrive!), j’aperçois cette bombe aérosol qui était placée avec son côté français visible sur une tablette. Rassurez-vous, je ne fouillais pas sous le lavabo; la bombe aérosol était placée directement devant mes yeux sur une tablette à côté de la toilette. Voilà qu’on a de l’insecticide pour insectes (on s’en doute!), mais nous avons aussi des insectes domestiques! Par opposition à quoi? À des insectes «sauvages»? Et qui s’amuse à domestiquer des insectes (mis à part les laboratoires)?

Décidément… «Insecticide pour usage domestique», c’était trop difficile.

Je me demande aussi pourquoi, en anglais on a préféré «insect killer» à «insecticide»; est-ce que le niveau d’éducation générale est devenu tellement bas qu’on ne comprend plus ce mot? Ou bien est-ce une de ces concessions à la culture de la violence qui nous a envahis depuis 2001? Ça surprend un peu, surtout que la marque de commerce à elle seule est quasiment synonyme d’insecticide en Amérique du Nord.

Le souper, quant à lui, fut délicieux. La soirée, hilarante. Et la partie de cartes, épique. La photo de gauche est d’ailleurs un peu floue à cause de l’éclairage de la salle de bains, mais aussi parce qu’elle a été prise à trois heures du matin, alors que nous nous apprêtions à repartir.

Vieillissement prématuré?

Billet 2014-4-11 Nous sommes allés voir le Capitaine hier soir. Comme nous le faisons souvent, nous nous sommes rendus au petit cinéma de la ville voisine, parce que le multiplex local me tape franchement sur les nerfs. Il y avait très peu de cinéphiles pour un vendredi soir, contrairement à la semaine dernière, lorsque le film a été présenté en première. Au guichet, l’un de mes étudiants qui, avant même que je l’aie vraiment vu, m’a salué en me disant «Bonsoir, Dr. P.!». Je lui rends sa salutation, lui demande deux billets pour le film (présenté uniquement en 3-D, ce qui est un gaspillage en ce qui me concerne, puisque je ne vois pas la troisième dimension), me demande 22 dollars, et c’était réglé. Puis je regarde le billet. J’ignore si c’était pour me faire une faveur qu’il nous a vendu des billets «Senior» (un rabais de 2,50$ par billet sur le prix régulier) ou par distraction (j’ose espérer qu’il ne pense pas que j’ai plus de 65 ans)…

Il faut préciser qu’il n’y a pas de vérificateur de billet à l’entrée de la salle, donc il pouvait sans risque nous vendre des billets à prix réduit.

Et le film? Une bonne détente de fin d’année scolaire.

Il semblerait que le printemps est arrivé

Cour arrière 2014-4-10Ceci est la cour arrière en cet après-midi de ma première journée sans cours. Oui, il fait même assez chaud pour étendre. La neige disparaît plutôt rapidement. Pour fins de comparaison, il y a cinq jours, le foyer extérieur commençait à peine à s’extirper de sa gangue neigeuse.

Cour arrière 5 avril 2014Disons que tout le monde est de meilleure humeur ces derniers jours… même si cette fonte très rapide entraîne une recrudescence des migraines et allergies, sans compter que la province dans son ensemble est scrutée intensément par peur du risque d’inondations. Jusqu’ici, tout se déroule assez bien.

Et je retourne à mes corrections.