Plans

harris-centre-2016-10-17Ce matin, en sortant du collège, j’ai pu constater qu’on complète l’arche de la grande galerie; la dernière travée du côté sud était en train d’être mise en place. Cependant, j’ai aussi, récemment, vu les plans de ce futur bâtiment qui sont exposés dans les bureaux de la faculté des sciences infirmières. Sur ces plans, le nord est en haut et la photo ci-haut a été prise à partir de l’est. Le bâtiment dont la structure est presque achevée est celui de l’aréna, qui forme l’aile droite sur les plans ci-dessous.

harris-centre-ground-floorRez-de-chaussée avec l’aréna et la salle multisport séparés par la grande galerie (en vert pâle). Les espaces en mauve sont des lieux d’enseignement. On peut cliquer sur ces images pour les voir plus en détail.

harris-centre-second-and-third-floorsDeuxième (et troisième) étages. Il y aura une galerie faisant le tour du gymnase (à gauche), autour de laquelle on trouvera une piste d’athéltisme. Les espaces en jaune offriront également un espace de beaucoup agrandi pour accueillir les appareils de conditionnement musculaire présentement confiné à une très petite salle dans le bâtiment actuel.

Politique de services en français en Alberta

Le Ministre de la culture et responsable du Secrétariat francophone de l'Alberta, Ricardo Miranda, annonçant le lancement des consultations en vue de la création d'une politique sur les services en français dans la province durant le Congrès de la francophonie, Edmonton, le samedi 15 octobre. Photo: Radio-Canada. Cliquez sur l'image pour accéder au site original.
Le Ministre de la culture et responsable du Secrétariat francophone de l’Alberta, Ricardo Miranda, annonçant le lancement des consultations en vue de la création d’une politique sur les services en français dans la province durant le Congrès de la francophonie, Edmonton, le samedi 15 octobre. Photo: Radio-Canada. Cliquez sur l’image pour accéder au site original.

C’est officiel: la province de l’Alberta, à l’instar du Manitoba, de la Saskatchewan, de Terre-Neuve-et-Labrador et du Yukon, va se doter d’une politique des services en français. Les consultations publiques en vue de la création et de la mise en place de cette politique commencent immédiatement et se dérouleront au cours des prochains mois. Ceci répond à une requête de longe date de l’ACFA et fut le clou du Congrès de la francophonie de cette fin de semaine. On a hâte de voir à quoi cela va ressembler.

Article sur ce sujet par Radio-Canada Alberta. Site du Secrétariat francophone de l’Alberta.

Edmonton sous la neige

edmonton-neigePhoto prise hier après-midi, une fois le Congrès annuel de la francophonie albertaine terminé. On peut voir au premier plan la verrière et les terrasses du centre de conférences Shaw… puis la vallée de la rivière Saskatchewan Nord vers l’est et le pont piétonnier appelé à être sous peu démoli pour permettre la construction d’une nouvelle ligne de train léger sur rail. Un nouveau lien piétonnier et cycliste sera intégré au nouveau pont du train, peut-être comme le pont Dudley Menzies, un peu plus à l’ouest.

Oh! Et pour notre retour à Red Deer, on nous prévoit de la pluie verglaçante. Le cocktail complet, je vous dis!

Photo tirée du site d'Environnement Canada. Cliquez sur l'image pour accéder aux prévisions à jour.
Photo tirée du site d’Environnement Canada. Cliquez sur l’image pour accéder aux prévisions à jour.

Congrès annuel

affiche-acfa-shawCe n’est évidemment pas la première fois que je participe au congrès annuel de l’ACFA (autrefois Rond-Point). Cependant, on n’a pas tous les jours 90 ans! En effet, c’est en 1926, à l’hôtel Macdonald, à deux pas de l’endroit où se tient le congrès depuis quelques années, qu’était fondée l’Association canadienne-française de l’Alberta. Hier soir, le congrès s’ouvrait par un grand banquet, auquel plus de deux cents personnes étaient attendues.

La sénatrice Claudette Tardif s'adresse aux congressistes en conférence d'ouverture du banquet.
La sénatrice Claudette Tardif s’adresse aux congressistes en conférence d’ouverture du banquet.

Cette année, l’ACFA a aussi une raison de plus de célébrer: la réception, tout récemment, tu Prix du 3-juillet-1608 attribué par le Conseil supérieur de la langue française et remis à «une organisation œuvrant en Amérique du Nord qui, avec persévérance, vitalité et dynamisme, rend ou a rendu des services exceptionnels à une collectivité de langue française et à l’ensemble de la francophonie nord-américaine*.» Le trophée et le certificat qui l’accompagne ont été rendus visibles aux congressistes.

prix-3-juillet prix-3-juillet-certificatPour l’occasion de cet anniversaire important, plusieurs ancien(ne)s président(e)s se sont déplacé(e)s, et ce malgré le temps plus que maussade:presidencesNous avons eu droit à un repas somptueux:

menu-banquet-acfa gateau-acfaMalheureusement, ce gâteau a fait fausse note pour moi, mais bon… on ne se plaint pas. Je ne suis pas resté pour la soirée dansante, puisque je traîne toujours cet atroce rhume qui a commencé la semaine dernière et que je n’ai donc pas encore l’énergie voulue… Mais au moins, cette année, la maladie ne m’a pas empêché de participer au congrès, comme ce fut le cas l’année dernière et l’année précédente.

Les médias y étaient aussi… voir le reportage de Radio-Canada. Et pendant le banquet, la vidéo-hommage suivante a été dévoilée:

Pas bô

entree-collegeJe sais… cette photo ne fera pas les annales de la photographie. Elle a été prise à la sauvette pendant que j’attendais dans le hall d’entrée du collège que mon cher et tendre vienne me cueillir avant que nous partions pour Edmonton. Oui… l’hiver semble être arrivé tôt cette année. On nous annonçait un cocktail particulièrement désagréable de neige, de pluie verglaçante… et tout et tout. Et nous avons eu tout ça. Hier, en fait, Environnement Canada avait émis un «bulletin météorologique spécial» nous annonçant cette météo d’apocalypse et, sachant qu’il me fallait aller à Edmonton aujourd’hui pour le Congrès de la francophonie albertaine, je me suis empressé d’aller faire installer les bottes d’hiver de Daphné. Et nous sommes arrivés à Edmonton en toute sécurité et avec un minimum de trépidation. Vive les Blizzak!

Ça monte!

harris-centre-2016-10-13La charpente du nouveau centre des sports continue à grimper! La structure de l’aréna, est essentiellement complétée et on s’affaire à le couvrir et à bâtir la maçonnerie du bas des murs. La charpente de la grande galerie est presque complétée. Il reste le stade intérieur (de l’autre côté de la galerie) à construire. Pour suivre l’état des travaux, on peut aller visiter le site dédié.

Famille réunie

5chatsCela n’arrive pas souvent… en fait, cela se produit surtout lorsque l’un de nous est malade et passe donc plus de temps au lit que d’ordinaire. Et là, peu de temps après qu’Oyaté s’est levé, il y avait toujours toute la famille féline sur le lit qui dormait du sommeil du juste félin (à part Oscar, qui était bien éveillé). Dolce farniente!