Pas encore!

rustisacNon mais… c’est pas vrai!?! Dites-moi que je rêve! Pourquoi est-ce que vous partez encore? Vous ne nous aimez plus? Au moins, emmenez-nous avec vous; vous voyez bien qu’il y a de la place!

Notre destination

Grande Prairie BienvenueVoici donc le but de notre voyage. Nous étions à Grande Prairie, dans le nord-ouest de la province. Je parle au passé parce que nous sommes désormais revenus; je vous faisais patienter parce que je n’avais pas beaucoup de temps pour écrire en voyage. Je vous en reparle davantage sous peu. À tout de suite!

Un dernier indice…

GPRCCet édifice se trouve dans la ville qui constitue notre destination. Points bonis si vous connaissez le nom de l’architecte et celui de l’édifice.

Et un autre indice…

Treaty8Ça aussi, c’était en route. Il y a trop peu de rappels du fait que nous vivons en territoire autochtone, partagé grâce à des traités destinés à déterminer les conditions du partage du territoire entre les peuples d’origine et les nouveaux arrivants que nous sommes. J’en parlerai davantage… mais je veux de ces panneaux partout, et surtout sur les ponts qui traversent la rivière Red Deer chez nous, laquelle forme la frontière entre les traités 6 et 7. Un tel rappel quotidien ne pourrait que servir de rappel perpétuel de la dette immense que nous avons envers les Autochtones qui ont accueilli nos ancêtres et qui continuent (souvent sans être d’accord ou même consultés) à accueillir de nouveaux arrivants sur le continent.

Un petit indice…

Mayerthorpe reconstruitSi vous ne savez pas où nous nous dirigeons… voici un petit indice qui se trouve en chemin. J’en ai déjà parlé ici.

Sur la route…

Route43Elles sont bien droites, les routes albertaines. Et larges. Même dans le nord de la province. Oui, nous sommes sur la route. Où? Mystère…

Fierté collégiale

FiertéRDC2016Je ne pouvais pas être présent à l’événement hier, mais le collège, pour la première fois dans son histoire, a hissé le drapeau de la Fierté près de son entrée principale lors d’une petite cérémonie qui s’est tenue hier matin. J’étais au collège cet après-midi et il y était toujours! Comme quoi il peut y avoir du progrès lorsque la volonté y est. Je crois que le crédit est dû à la présidente de l’association étudiante, Maryanne McGrath, qui s’identifie à la communauté LGBTQ2. Maryanne a d’ailleurs mis en ligne une courte vidéo de l’événement sur sa page Fesse-de-Bouc.