Rajaton

La vie va un peu trop vite ces derniers temps… je n’arrive plus à suivre! Je vous donne donc de «vieilles» nouvelles aujourd’hui, alors que je me prépare à reprendre la route pour aller… à Calgary! Je m’y rends pour un grand rassemblement provincial des franco-Albertains, «Rond-Point 08». J’y reviendrai.

Mais ce que je veux vous raconter brièvement est le concert de Rajaton, un groupe finnois dont la chorale dont je fais partie interprétera une chanson, intitulée «Pakkanen». Ils donnaient un concert en compagnie de l’Orcherstre symphonique d’Edmonton mardi soir. Cette fois, je n’ai pas eu à conduire jusqu’à Edmonton: nous (quatre presonnes) avons rejoint les parents de notre cheffe de chorale à Lacombe et nous nous sommes entassés dans leur «Suburban» pour nous rendre en ville. Et nous avons été très chanceux pour le stationnement: devant la porte!

Le concert était un hommage au groupe britannique Queen. Les arrangements, spécialement réalisés pour Rajaton par un chef d’orchestre de leurs amis, mettaient en valeur les différentes voix de se sextuor fort talentueux. On pouvait déplorer un problème d’équilibrage du son en première partie (l’orchestre enterrant les chanteurs et chanteuses) mais la chose fut réglée pour la seconde partie, mieux ficelée, d’ailleurs. Ce fut un beau moment musical… même si j’ai dû payer le prix en fatigue supplémentaire.

Voici la chanson qui terminait le concert: «Bohemian Rhapsody» (et le groupe porte ici le même costume qu’il portait pour la seconde partie du concert à Edmonton; la chorégraphie était cependant bien meilleure ici que sur la vidéo):

Pour vous donner une idée du talent de ces artistes, voici une vidéo d’une de leurs propres chansons réalisée dans leur style habituel, c’est-à-dire sans aucun instrument autre que la voix. Le nom du groupe signifie «sans limites»; cela s’applique bien sûr à la voix humaine.