Saumon en papillote

assiette-de-saumon

Mon ami en visite est surtout venu ici pour se reposer. Après une excursion à Banff samedi et dimanche, puis à Edmonton lundi (parce qu’il me fallait y aller pour un rendez-vous médical), nous avons passé une journée tranquille chez moi aujourd’hui. J’en ai profité pour corriger des travaux.

Au dîner, une omelette au jambon, roquefort et champignons a contenté nos deux appétits. Mais quand est venue l’heure du souper, j’avais le goût de préparer un plat de saumon accompagné de «riz sauvage» et d’une petite purée d’avocat de ma confection.

Donc, pendant que le riz cuisait (ça prend un bon 45 minutes), j’ai préparé des assiettes en y déposant une purée d’avocats (genre guacamole) fabriquée ainsi: Pour deux personnes, écraser la chair d’un avocat bien mûr. Y verser un peu de jus de citron et y déposer de l’oignon rouge haché finement. Bien touiller, assaisonner de sel, poivre et d’un chouïa de zeste finement râpé de citron. Ici, j’ai accompagné cette purée de tranches de mandarines, d’une fine tranche de citron,de câpres et d’une demi-tomate en dents de loup sur laquelle j’ai versé une larme d’huile d’olive extra-vierge de première pression à froid et un soupçon de vinaigre balsamique, pour ensuite y déposer un peu de basilic et de poivre. Quelques grains de fleur de sel là-dessus ont complété le tout.

accompagnements-du-saumon

Une fois les assiettes décorées, il était temps de s’occuper de la substance du repas, à savoir le saumon. Donc, pour mon petit filet, il me fallait simplement le rincer à l’eau froide, l’éponger, puis le déposer sur une feuille de papier d’aluminium après avoir allumé le four à 375° F. Ensuite, verser sur le saumon un peu de jus de citron et d’huile d’olive. Y déposer quelques tranches fines de citron frais et d’oignon rouge. Saupoudrer d’oignon vert finement haché. Poivrer et assaisonner à l’estragon. Refermer la papillote le plus hermétiquement possible. Enfourner 20-25 minutes (ne pas trop faire cuire; le poisson est cuit lorsqu’il se défait à la fourchette).

saumon

L’odeur qui s’échappait de ce paquet une fois ouvert était décadente. Il faut dire que le filet avait été acheté à peu près une heure auparavant à la poissonnerie de Red Deer, que je me suis enfin décidé à visiter. C’était d’une fraîcheur et d’une saveur à couper le souffle.

Publicités

14 commentaires sur “Saumon en papillote

  1. Une petite suggestion pour ta purée d’avocat (la purée de notaire, c,est nettement moins bon, crois moi): quelques dizaines de gramme de fromage bleu ecrapoutis dans la concoction, amon avis, ça aurait ajouter en cochonceté…

  2. On sent en Boris un redoutable cuisinier qui n’a pas froid aux yeux.
    Doréus, je prend la recette pour mon prochain saumon.

  3. Hmmmm… Personnellement, je ne me risquerait pas vraiment à ajouter une telle quantité de fromage bleu, qui occulterait peut-être complètement le goût délicat de l’avocat. Quelques miettes, peut-être. Et ceci dit, j’essaierai peut-être un jour. Quant au notaire, bon, très peu pour moi!

    Remarquez que je n’ai pas essayé la recette avec du bacon…

    Et j’ai oublié de mentionner que cette recette peut aussi se faire en utilisant du papier parchemin plutôt que du papier alu.

  4. Le notaire est complètement proscrit, il donne aux plats une amertume et un petit goût de ranci que même le bouillon de clerc n’arrange pas.

  5. Aurais-je jamais la patience et la volonté de concocter de telles merveilles de décadence gastronomique ?

    Bon appetit, Doreus !

  6. KRN, Boris est au courant… son père était notaire. Mais je ne pense pas qu’il soit amer. Néanmoins, il peut y avoir une différence entre les notaires français et québécois.

    Momo… Il n’en tient qu’à toi! Ou bien tu me prêtes ta cuisine lorsque je visiterai la Suisse… un de ces jours.

  7. Bon, je suis d’accord avec toi, les quelque dizaines de grammes de fromage bleu sont peut-être un peu exagérés, mettons entre dix et quinze grammes par avocat…

  8. Mais, cher Doréus, dans ma famille aussi, il y a eu des notaires, c’est donc en connaissance que j’en parle.

    J’essaierai aussi le bleu. mais peut-être pas avec du saumon.

  9. Vous voyez, KRN, l’humble fils d’ouvriers n’ose se prononcer sur les notaires; mais, j’y pense, j’ai un ami notaire… ceux que je connais sont donc assez joviaux de nature.

  10. Nous n’avons pas les mêmes notaires. Quoi que j’y pense, il y a une jeune femme qui a repris l’étude ici, elle est peut-être moins poussiéreuse.

    Doréus, si les recettes de cuisines continuent à être aussi savoureuses (à regarder celle-ci me fait déjà saliver) je me verrai dans l’obligation d’ouvrir un nouveau blog que j’appelerai « Pour en finir une bonne fois pour toutes avec mon blocage à l’égard des avions », clin d’oeil à Momo.

  11. KRN, cela me ferait plaisir… Je crois qu’il y a peut-être encore des bateaux qui permettent de traverser la grande mer. C’est un peu plus long comme périple, mais la traversée du continent par la suite serait pittoresque!

  12. Oh Doréus, surtout, dites-moi les dates à l’avance, que je sois certaine d’être complètement disponible.

Vos commentaires sont toujours appréciés!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.