Fondue au chocolat contre-nature

bacon-dans-le-chocolat

Oui, vous avez bien vu. Il s’agit là de morceaux de bacon trempés dans une fondue au chocolat… C’est que samedi de la semaine dernière (le 7), j’étais l’hôte des Samedis-Bacon, et qu’une idée saugrenue nous était venue le samedi précédent, alors que nous dégustions une pizza au bacon chez X: une fondue au chocolat avec du bacon. Elle suivait notre repas de délicieux saumon. Oui, oui… ce que nous ne ferions pas pour repousser les frontières de l’art culinaire… Certains diraient que nous n’avons pas de vie; ça se discute.

Vous voyez ci-haut deux caquelons. Vos sens ne vous trompent pas. Les deux contenaient la même base: une fondue préparée à partir de crème épaisse (35%) chauffée, dans laquelle on dissout du chocolat (j’en ai des réserves… tout ça parce que je ne l’ai pas utilisé durant les Fêtes).

preparation-des-fondues

Ensuite, à cette préparation de base, nous avons ajouté des assaisonnements, question de rendre l’expérience culinaire encore plus probante. Le caquelon rouge (apporté par Cinnilla) allait contenir une fondue parfumée à la douce liqueur irlandaise; un classique.

chocolat-baileys

À droite, dans mon caquelon, le chocolat s’est fait relever par l’addition d’un piment jalapeño finement haché.

chocolat-jalapeno

Quant au bacon, nous avions deux variétés aussi: du bacon ordinaire et du bacon glacé au sirop d’érable. Nous avions aussi des fruits pour tremper dans la fondue, comme toute fondue au chocolat qui se respecte, bien sûr!

glacage-du-bacon

En profs que nous sommes tous, nous n’avons pas pu résister à la tentation de donner un air scientifique à notre expérience, donnant chacun nos notes pour les quatre combinaisons possibles: bacon glacé dans le chocolat Bailey’s (une formule gagnante) ou dans le chocolat pimenté (pas un succès). Bacon ordinaire dans le Bailey’s (bof!) ou dans le piment (wow!).

notation

Nous avons aussi découvert que le kiwi trempé dans le chocolat au piment n’est pas mal du tout! Par contre, la poire dans le piment, c’est plutôt boaf…

Pourquoi est-ce que c’est toujours chez moi que se déroulent les expériences bacon les plus étranges, impliquant le mariage de cette viande au chocolat? Je l’ignore. Sauf que c’est amusant! Et nous ne sommes pas les seuls

Publicités

24 commentaires sur « Fondue au chocolat contre-nature »

  1. Complètement givrés, ces Albertains !!!
    (mmm, ça me fait penser que j’ai un paquet de chocolat au piment …. faut que je programme une dînette avec Oh!91 et Igor)

  2. Ho! On peut dire que tu ne fait pas les choses à moitié. Quel contrepied !

    Tu as peut-être atteint le sommet en termes de crimes culinaires, Doreus. Là, on peut difficilement faire mieux !

    Et, en effet, ça coïncide avec une merveilleuse journée de printemps sous nos contrées 🙂

    Si ça continue comme ça, il faudra passer à la fondue aux marshmallow.

  3. Oui, j’avoue, c’est hors du commun, mais comme le souligne Oh!, nous ne sommes vraiment pas les premiers. Cependant, Momo… il y a une suite qui pourrait effectivement comprendre des guimauves! Ça s’en vient!

  4. J’aime tellement le chocolat que je suis incapable de le mélanger avec quoi que ce soit.

    Je suis chocolatomane.

    Pour moi, le chocolat est forcément noir, avec un minimum de 65% de cacao. S’il ne me fait pas éternuer, ce n’en est pas du vrai. Mon préféré est le Lindt et je n’y mets pas n’importe quoi et surtout, ni du piment, ni du bacon.

  5. Ah! Une puriste. J’avoue que, bien que je préfère le chocolat pur cacao, je peux «m’abaisser» à d’autres variations… comme on peut voir!

  6. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est une bassesse chocolatesque, mais je reconnais volontiers la décacence de la chose.

  7. Eh bien dit donc, on dirait des goûts de femme enceinte lol ;-). J’avoue que c’est intéressant et que j’essayerais probablement. 🙂

  8. Faudrait demander aux femmes qui étaient autour de la table… qui, je crois, ne sont pas enceintes!

    Avoue que, de temps en temps, il faut être audacieux. Ceci dit, je ne t’imposerai pas ça (ni à ton tendre moitié) lorsque vous viendrez faire un tour… à moins que vous en demandiez!

  9. contre-nature?
    sabes bien lo que estás diciendo?
    en español suena brutal, muy propio de regímenes totalitarios…

    pour manger votre invention il faut avoir un foie de fer!

    un abrazo

  10. Ah Dante! En francés no suena de totalitaridad… pero de algo que no va (o no parece ir) con la naturaleza. Pero tienes razón… se necesita sístema digestivo en buena salud para comer eso.

    Abrazo a tí.

  11. Oui, et je crois que ton système digestif est en béton, mon bon Doreus.

    Je commence à apprécier le côté superlatif et excessif de ces recettes décadentes et, j’irais même jusqu’à dire, désobéissantes.

    Ce serait bien ici l’occasion de citer le fameux film de Marco Ferreri : « La grande bouffe.

  12. Boris… euh… J’ai mis de la crème pour couvrir le fond du caquelon à environ un pouce d’épaisseur, puis dissout du chocolat au goût (il y en avait environ une demi-barre géante dans chaque caquelon).

    Patton… Il ne faut pas tout engouffrer d’un coup! Sinon, gare à l’indigestion!

  13. La barre géante : nouvelle unité de mesure albertaine pour le chocolat. Elle représente une demi longueur de plus qu’il n’en faut pour recouvrir trois gallons de crème étalés dans le chaudron magique de Doréus, Dieu vénéré dont la touillette en bois est adorée jusqu’au vieux continent.

    Cette barre géante est une arme secrète contre les diabétiques hypertendus et un défi à ceux qui luttent contre le cholestérol.

    Un coup de barre ? je préfère ne pas y penser.

  14. C’est tordu de rire que j’ai gravi l’escalier pour me rendre à la cuisine voir ce à quoi correspond la «barre géante». 400 g de chocolat.

    Quant à la crème, c’était probablement aux environs de 300 ml par caquelon.

  15. Le rire est un bon remède contre tout ça et gravir l’escalier aussi. à refaire trois fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.

    Je précise que la marque de chocolat « Vosges » commercialise du chocolat au bacon… ça gagne.

Les commentaires sont fermés.