Re-jardinage

Jardin 16 mai 2009

Malgré le temps qui demeure excécrable dans son incertitude (on nous annonce de la neige encore cette semaine!) j’ai décidé que le temps était vraiment venu de relancer le jardin. En fait, depuis hier, j’ai passé beaucoup de temps à l’extérieur. Il m’a fallu tondre la pelouse, même si certaines zones n’ont pas encore recommencé à pousser… parce que d’autres commençaient à ressembler à un champ de foin. Les plantes vivaces ont commencé à se poindre le nez dans les plates-bandes. J’ai donc décidé de me lancer.

C’est qu’il y avait beaucoup de préparation et de nettoyage à faire. En fait, tout ça a commencé la fin de semaine dernière, alors que j’ai enlevé le tas de matières organiques que j’avais déposées sur le jardin en espérant les voir se composter au cours de l’hiver. Le tas de compost est maintenant derrière le garage; ça n’entre tout simplement pas dans le composteur et je ne vois pas l’utilité d’envoyer le tout à la Ville pour qu’elle me le revende sous forme de compost l’an prochain. En fait, j’ai dû acheter cinq sacs de compost cette année encore, que j’ai dûment étendus sur mes plates-bandes et sur le jardin. En fait, une partie de la journée s’est passée à amender la terre: ajouter compost et mousse de tourbe, retourner la terre, égaliser et enfin préparer la terre à la plantation. J’ai planté les oignons et les légumes-racine. J’ai appris ma leçon: les radis et les carottes ne sont pas aussi coincés que l’an dernier. J’ai aussi des plants de tomates qui attentent seulement que le gel soit vraiment derrière nous (le sera-t-il jamais?) avant d’aller occuper les supports qui sont déjà prêts. Ah oui, comme c’était jour de jardinage et de manipulation de terre, j’en ai profité pour transplanter mes quelques plantes d’intérieur qui en avaient besoin.

À la fin de ce samedi, j’ai terminé une grande partie de l’aménagement extérieur, y compris l’ajout de quelques vivaces et d’arbustes fruitiers (framboises et saskatoons). En fait, j’ai fait ce que je peux faire étant donné l’incertitude du climat. J’ai également réussi à faire la lessive, le ménage et le repassage… Donc, demain, je pourrai faire du travail académique… à moins que le soleil brille trop bellement… n’est-ce pas? Ça me rappelle qu’il me reste à préparer la bécane pour l’été. J’ai toutefois manqué l’ouverture du marché public de Red Deer qui avait lieu aujourd’hui. Bon. Je me reprendrai. Cependant, j’ai eu droit à un coup de soleil… il y avait longtemps!

Publicités

3 commentaires sur « Re-jardinage »

Les commentaires sont fermés.