Journée des livraisons

Canon de retour

Il est de retour! Mon fidèle petit appareil qui avait connu un petit incident (qui a laissé quelques traces sur le couvercle de l’objectif) il y a un peu plus d’un mois est revenu. On m’avait parlé d’un séjour à l’hôpital qui pourrait se prolonger jusqu’à douze semaines… Ça aura pris un peu moins de temps. Ce soir, alors que j’allais sortir pour me rendre au «5 à 7» hebdomadaire de l’ACFA, le téléphone a retenti. McBain avait reçu mon appareil. Comme j’allais être dans le coin — et même si je n’avais pas eu à être dans le coin, j’aurais allègrement fait le détour — je m’y suis rendu pour récupérer la chose. Oui, le petit Lumix que j’avais acheté comme remplacement temporaire (et appareil auxiliaire par la suite) m’a bien rendu service, mais mon Canon m’a vraiment manqué. Il est de retour et il fait la mise au point comme un neuf.

Un peu plus tôt dans la journée, c’est la sonnerie de la porte qui a retenti. J’attendais un colis… qui a eu la bonne idée d’arrivée une journée pendant laquelle je me trouvais à la maison. Le colis en question contenait une commande passée à une maison étatsunienne à laquelle mon ami chimiste m’avait référé…

Knives

Oui, des instruments de cuisine. L’appareil d’aiguisage venait automatiquement (et gratuitement) avec les couteaux; je n’en ai pas vraiment besoin (j’aiguise mes couteaux au fusil et à la pierre depuis des années), mais je vais quand même le conserver. Les deux autres sont deux outils essentiels pour le dépeçage et le débitage de certaines pièces de viande. Il va sans dire que j’ai profité d’une vente mirobolante sur ces instruments (dont la série est discontinuée). Les deux me sont arrivés pour moins que le prix de détail habituel du couperet seul, même avec le taux de change et le prix de la livraison… Les merveilles d’internet.

Publicités

16 commentaires sur « Journée des livraisons »

  1. Je suis sûr que je parle pour tout le monde si je te dis que nous bien heureux du prompt rétablissement de ton petit compagnon électronique…

    Pour ce qui est des instrument tranchants, le site amerloquien auquel tu fais référence me semble bien dangereux… Pour le porte-feuilles surtout…

  2. Merci.

    Oui. Mon portefeuille a bien souffert… mais il a souffert encore davantage des frais liés à l’hospitalisation de l’appareil-photo. Disons que ces deux livraisons ensemble m’auront coûté assez cher… mais que ça valait la peine.

  3. J’ai eu trés peur ! Je croyais que tu voulais découper ton Canon au Hachoir …… Reconnais que l’association graphique a de quoi foutre les jetons !…. 🙂

  4. Mais bien sûr. En fait, le Lumix n’est pas un mauvais appareil; juste un peu limité quand on est habitué au «grand frère» en question. Disons que les défauts du Lumix sont liés à sa petite plaque de saisie d’image qui fait que, dans certaines conditions d’éclairage, les photos peuvent être carrément mauvaises. Cependant, pour un usage général, il se débrouille fort bien.

  5. Je reviens d’un repérage dans mon coin , avant le meeting aérien de demain . Le temps est superbe ! Je vais shooter ! Mais depuis que je suis  » retired’ , j’ai plus de carte d’accés VIP ! Je crains de ne pas pouvoir accéder au runway , seule façon de pouvoir faire des vues vraiment saisissantes ?

  6. Ça fait un peu Shining tes couteaux, là…
    Bon, ravi pour ton appareil, tu devais te languir ;))

  7. Longue et courte : ça dépend . Entre 400m/m et 28m/m (24-36) . selon l’effet à obtenir : En vol , longue focale , mais le grand angle est intéressant pour les statiques ( ex: mon Dassault à nez vitré , quéque part dans le tag Aviation . Mais ce que je redoute , c’est la foule qui pollue la prise de vue !!! casquettes et hot dogs !!!!!

  8. Deef, t’as pas vu le mur sur lequel ils sont tous alignés…. Mwahahahahahaha!

    Effectivement, Patton… mais avec la courte, on se ramasse effectivement avec une foule qui peut vous, comment dirais-je, faire un peu… distrayant?

  9. Et, franchement, je la comprends, on dit trop souvent « bête comme ses pieds » alors pour une fois que ces pieds ont de l’esprit, c’est bien de le souligner.
    Personnellement, je les trouve très bien, ces chaussures.

  10. … et il n’y a pas que ses pieds qui ont de l’esprit.

    Quant à moi, je rêve du jour où on se décidera enfin à produire des pantalons pour homme en autre chose que noir, kaki, beige, brun, gris ou marine. Idem pour les souliers qui sont généralement d’un ennui mortel. Évidemment, il y a toujours moyen de trouver quelque chose d’extravagant… non je voudrais quelque chose qui ne soit pas ennuyant sans pour autant être trop flyé. Quelque chose comme l’architecture d’Erickson en matière vestimentaire, quoi… Est-ce trop demander?

  11. Ca existe ! En Afrique de l’Ouest – principalement – ou en Afrique du Sud , tu peux te faire des tenues superbement colorées , sans tomber dans le ridicule du simple « boubou » qui rend tout Blanc totalement risible . Un pantalon un peu sarouel et une tunique large , ça a de la  » gueule » , et tu choisis ton tissu hollandais ( Wax ou Super Wax) qui est unisexe . Les couturiéres locales te font ça en une journée !

  12. Souviens toi de Johnny CLEGG qui chantait « Zoulou  » . Il portait ce genre de pantalons .

Les commentaires sont fermés.