Nouvelle consigne

Pots à lait recentréAujourd’hui commence l’application d’une initiative nouvelle en Alberta: la consigne s’étend désormais aux contenants de produits laitiers. La province, qui n’est pourtant pas reconnue pour ses initiatives à caractère environnemental, devient la première juridiction en Amérique du Nord à appliquer la consigne aux contenants de produits laitiers. Ainsi, comme tous les autres contenants de boissons, une consigne proportionnelle à la capacité du contenant s’applique et elle est la même que pour les autres contenants, soit 25 cents pour les contenants de un litre et plus et 10 cents pour les plus petits. Les cartons de produits laitiers sont aussi visés, autant que le bidons de plastique.

La consigne ne s’applique toutefois qu’aux contenants spécialement marqués et achetés à partir d’aujourd’hui, 1er juin 2009 (sur lesquels une consigne a été payée). Les contenants achetés avant cette date doivent être déposés à la collecte sélective.

Les autorités responsables de l’environnement espèrent ainsi faire augmenter le taux de récupération des contenants de produits laitiers dans la province. Présentement, avec un système de récupération volontaire avec les ordures ménagères environ 60 à 75% des contenants sont récupérés; on vise un taux de récupération de 85%. Le taux de récupération des contenants de carton est particulièrement bas sous le régime actuel.

Évidemment, ça veut dire que l’on ne peut désormais plus écraser les bidons et cartons et qu’on doit les décapsuler, les rincer soigneusement et ensuite les apporter au Bottle Depot de son choix. Pour de plus amples renseignements, on peut consulter le site du groupe des récupérateurs de contenants de boissons ou celui de la corporation de récupération des contenants de boisson de l’Alberta.

Publicités

13 commentaires sur « Nouvelle consigne »

  1. Bon ! c’est pas une mauvaise idée . mais je découvre que vos contenants à lait ressemblent à nos contenants à nettoyant ammoniaqué ou à liquide vaisselle chez les Gaulois . Personne , en Gaule , n’achéterait du lait dans ce genre de bidons ! Subtilité du Marketing ….

  2. Boris, oui. Tout contenant de boisson, même les boîtes de conserves de jus de tomate, est consigné ici.

    Patton, le seul inconvénient est que nous ne pouvons pas écraser les contenants avant de les apporter au dépôt… ce qui veut dire un volume hénaurme. Pour ce qui est du contenant, personnellement, je n’ai jamais apprécié le format 4 litres qui est trop encombrant et peu maniable pour certaines personnes… mais bon… on s’y fait. J’ai été mis en contact avec ce type de bidon pour la première fois aux États-Unis.

  3. Chez nous, il est recommandé de ne pas laver les contenants car c’est du gaspillage d’eau… comme quoi, les règles d’écologie sont encore à harmoniser.

  4. Ouais… Ici c’est une question d’hygiène. Et puis de l’eau, on considère qu’on en a encore à gaspiller… peut-être plus pour très longtemps.

  5. Très bonne nouvelle ça!!!! 😀 Ça va vite monter à coup de 10 et 25 sous! …Et j’ai un mauvais feeling pour mon coin, y va avoir 2 fois plus d’homeless qui vont venir fouiner 50x par jour dans nos poubelles…grrr…

  6. Ouais… ça, tu n’y peux pas grand-chose. Remarque qu’ils rendent service au système de recyclage en récupérant ce que d’autres envoient aux ordures…

  7. Il n’y a pas que les sans-abris qui « font les poubelles » pour donner un coup de main à l’environnement…

  8. Doréus, chez nous, on peut désormais recycler les bouteilles et bidons ayant contenu des matières grasses, comme l’huile, le lait et les produits dérivés, alors que jusqu’ici, il fallait les jeter.
    Par contre, il n’y a, hélas, de consigne sur rien, ce qui fait qu’on en trouve tout de même beaucoup trop étalés dans la nature. Il y a eu récemment, une enquête au sujet des emballages de la société étatsunienne de fast food au clown, car aux abords de leurs surfaces de vente, on trouve, malheureusement, de nombreux emballages abandonnés ça et là par des consommateurs inconscients.

    Il faut croire, mon cousin, que c’est selon les personnes, car on trouve ceci, en France, ce qui n’est pas loin des contenants vus ci-dessus.

  9. Le clown a remplacé tous ses emballages par des cartonnettes et des sacs papier . Faut étre vicieux pour les jeter n’importe ou , car y a des poubelles partout Dans et Autour du Fast Food . C’est pas bien de jeter ça n’importe ou , mais c’est plus dégradable que les plastiques d’avant . Je fréquente ces lieux parfois avec Nelson – en voyage- et je n’ai jamais vu ce genre de probléme .? Et méme si une frite tombe par terre , ç’est nettoyé dans le quart d’heure . Il est vrai qu’en France , ils sont beaucoup mieux tenus qu’aux USA , ou méme ailleurs en Europe . C’est impeccable , largement mieux que certains restos de bord de route , ou que les Kébabs de mes amis Sarrazins .

  10. Ici, j’ai même vu des imbéciles arriver chez le Clown, ouvrir les quatre portières de leur VUS, d’où churent ce qui semblait être le résultat de mois d’accumulation sur le plancher du véhicule, puis refermer les portières et repartir. Pourtant, la poubelle la plus proche était à trois mètres à peine… Il y a des imbéciles partout. Évidemment, ces gens-là, peu importe le montant de la consigne, ne feront pas l’effort de recycler.

  11. Je n’incrimine pas tant l’enseigne que le manque de civisme de ceux qui la fréquentent et jettent les déchets sur les parking ou dans la nature.

    Je reconnais qu’ils ont fait un effort sur le gobelet étouffe-hérissons, mais je crois que ce qui fait qu’on remarque sans équivoque leurs emballages parmi les autres sur la voie publique et le long des routes, c’est leur publicité sur les cartons d’emballages.

    Et je peux te dire qu’autour des clowns normands, il y a tellement de boulot que tous les lundis, ils embauchent les élèves de l’institution « les papillons blancs » pour ramasser.

Les commentaires sont fermés.