Au fourneau… d’une autre manière

Ampoule du four

Voici une des nombreuses raisons pour lesquelles on devrait toujours porter des verres (de sécurité) lorsqu’on nettoie un four. Car c’est dans le grand ménage que s’est encore passée ma fin de semaine (exception faite d’une petite excursion fort agréable à Calgary samedi soir). J’ai à peine effleuré l’ampoule en nettoyant le four quand un bruit sec s’est fait entendre, des éclats de verre sont partis… puis, après deux secondes, le filament de tungstène a grillé et la lumière est disparue. J’en serai quitte pour aller chercher une nouvelle ampoule. Cependant, le four est propre…

Four nettoyé

Après deux ans, ça commençait à s’imposer. Pourtant, je fus surpris de constater que c’était moins pire que je l’aurais pensé… mis à part les grilles; voici une photo comparative:

Grilles du four

Celle du dessous avait été nettoyée. Bon, on a vu pire (en fait, la plus sale était celle qui est propre sur cette photo), mais c’est un labeur plutôt long, que je préfère tout de même faire par moi-même plutôt que d’embaucher quelqu’un pour le faire à ma place, comme une certaine collègue.

Frigo toubo

Quand je vous disais que je me suis lancé dans le grand ménage… j’ai profité du fait que le frigo n’était pas trop plein et qu’il ne faisait pas trop chaud pour le nettoyer aussi…

Derrière le frigo

… ainsi que, bien sûr, les «trous» derrière ces deux appareils. C’était là aussi moins pire que je l’escomptais, en grande partie parce que lorsque j’ai emménagé, il y a deux ans, le ménage avait été fait dans la maison par mes propriétaires et que c’était absolument impeccable.

J’ai aussi nettoyé le plancher. Il ne me reste plus qu’une partie des armoires de cuisine à faire… puis à laver les fenêtres et l’essentiel du «grand ménage» sera terminé. D’ici deux ou trois semaines, donc. N’empêche, je peux aisément imaginer d’autres façons plus agréables de passer une fin de semaine… En plus, ça vous fait des messages blogue rasants…

Publicités