Un dîner au barbecue… sans bifteck

Prosciutto et fondue fromage

Il était une fois une fondue au fromage (voir la recette ici) un tantinet trop abondante préparée il y a quelques jours. Il fallait bien trouver une manière de l’utiliser. Une baguette tranchée et badigeonnée d’huile puis grillée, quelques fines tranches de prosciutto, une lampée de fondue et un morceau d’oignon rouge, le tout passé sur le gril quelques minutes font merveille en guise d’entrée d’un souper «champêtre» dans mon jardin.

Salade à la grecque

Il y avait aussi une salade à la grecque (variation de cette recette) préparée en bonne partie avec des tomates de mon jardin. Celles-ci commencent déjà à apparaître cette année; l’an dernier, j’ai dû attendre jusqu’en août pour la première, avec une récolte pour la plus grande partie en septembre!

Filet de porc au BBQ

En pièce de résistance, un filet de porc que Boris m’avait proposé l’autre jour à l’épicerie et qui aura couronné notre dernier souper ensemble chez nous avant son départ. Piqué d’ail, puis mariné avec tendresse tout l’après-midi dans un savant mélange d’huile d’olive, de vinaigre de vin rouge et de moutarde sèche, avec une branche de romarin frais, il fut ensuite grillé jusqu’à cuisson parfaite (c’est-à-dire pas trop). Il était accompagné de pommes de terre aux échalotes (une variation d’une recette disponible ici) et d’asperges cuites en papillote avec des pignons de pin. Délicieux.

Pour ce qui est du dessert, quoi de plus simple que de se rendre chez mon voisin?

Publicités

13 commentaires sur « Un dîner au barbecue… sans bifteck »

  1. La gourmandise serait elle ton péché capital , Doreus ?…

    De plus , tu manges du porc sous toutes ses formes et sans vergogne …..

    Ca me rappelle les repas en avion – garantis sans porc , on voit pourquoi ! – Comme AIR FRANCE précisait qu’on pouvait demander ( avec préavis ) des repas spéciaux … j’avais demandé pour un vol vers RIYADH , un repas essentiellement à base de porc : jambon , bacon , saucisson , filet mignon , pied de cochon , sorbet aux rillettes…. Eh bien , figure toi qu’ils m’ont pris pour un fou …Les fous de Dieu peuvent imposer leurs lubies , pas les simples fous . ce Monde est fou !

  2. Hem… la jouissance peut aussi se trouver dans cette appétissante salade à la grecque dont je vais certainement m’inspirer pour mon prochain repas.
    Je m’en réjouis justement à l’avance.

  3. Je vais me mettre à la cuisine …. depuis que j’ai viré VIXEN , je vais récupérer du temps … les femmes sont chronophages et parfois androphages !

    PS : Je pensais traverser la  » Mare  » en Aout , mais du fait que ma Mére ( 97 ans ) a été hospitalisée une semaine pour des chutes à répétition ( elle a attendu mon retour de vacances pour commencer ses cascades (!) ) , tu n’auras pas le  » pensum  » de me voir en Alberta ! Tu ne perds rien pour attendre ! foi de Patton !…..

  4. KRN, la salade est un délice et elle nous a accompagnés à plusieurs reprises durant le séjour de Boris. Le poivron jaune était effectivement là pour la couleur.

    Patton, mes pensées vont vers ta mère. Quant à ta visite, ce ne sera que partie remise!

Les commentaires sont fermés.