Tartare de thon

Thon cru

Le menu du petit festin de samedi dernier (déjà une semaine?! Où va donc le temps?) a été dicté, comme c’est presque toujours le cas pour moi, par ce que j’ai trouvé la veille comme denrées fraîches. J’ai ensuite composé le menu en me laissant inspirer, notamment par ce beau morceau de thon frais dans lequel je n’avais qu’envie de mordre à belles dents. Le poissonnier venait de recevoir un arrivage et je n’ai pas su résister…

Thon mélangé

Il y a quelque temps (en décembre dernier, en fait), j’avais mangé avec un ami dans un restaurant de Banff, une chose délicieuse: du tartare de thon à l’avocat. C’était un orgasme culinaire. Je suis donc parti à la recherche d’inspiration sur la Toile et j’ai trouvé cette recette intéressante, que j’ai à peu près suivie, sauf pour les quantités et la présentation.

  • 500 grammes (environ) de thon rouge découpé en cubes d’environ 1 cm.
  • La chair de 3 avocats bien mûrs découpée en cubes d’environ 1 cm.
  • 3 tomates bien mûres elles aussi (mais encore fermes) pelées et épépinées, découpées en cubes, vous l’avez deviné, d’environ 1 cm
  • 1 bon bouquet de ciboulette (ça pousse allègrement dans mon jardin) ciselée finement
  • Quelques feuilles de basilic frais (de la même provenance) haché finement
  • Un chouïa de thym (un poil de gingembre frais aurait ajouté un petit piquant)
  • 1 échalote française
  • Le zeste et le jus de 1 citron
  • 2 c. à s. (30 ml) de vinaigre balsamique
  • 1 c. à s. (15 ml) de sauce soja
  • 1 c. à s. (15 ml) de sauce à l’huître
  • Huile d’olive extra-vierge de première pression à froid
  • Sel et poivre du moulin

Tartare mélangé

On commence donc par ébouillanter les tomates pour ensuite les peler et les épépiner. On découpe et on hache tout ce qui doit l’être et on mélange! C’est d’une grande simplicité. Laisser reposer quelques heures au réfrigérateur pour que les saveurs se compénètrent. J’ai choisi de ne pas alterner les rangs de thon et d’avocat comme le proposait la recette, mais plutôt de mouler le tout au moment de servir, de déposer dans des assiettes et de décorer avec une branche de romarin, un brin d’oignon vert, du citron frais et une petite tomate du jardin.

Tartare

Publicités

3 commentaires sur « Tartare de thon »

  1. Je ne peux pas résister: Est-ce que ton poisson arrivait par char à bœufs directement de Massillia, fraicheur garantie…

  2. 🙂 Avec la «crise», on ne sait jamais! D’ailleurs, il faudrait bien un jour que j’écrive un petit billet sur les trains de boeufs qui permettaient d’approvisionner le sud de l’Alberta depuis les États-Unis à la fin du dix-neuvième siècle, avant l’arrivée du chemin de fer…

Les commentaires sont fermés.