Petite visite «officielle»

Government House

L’année dernière, pendant mon passage à Victoria, capitale de la Colombie-Britannique, je m’étais entre autres payé une petite visite des jardins de la résidence officielle du lieutenant-gouverneur de la province (Government House). Depuis que je vis en Alberta, je n’étais jamais encore allé à celle de notre lieutenant-gouverneur, qui ne jouit pas exactement d’un site aussi spectaculaire, mais qui n’est pas sans intérêt non plus. On ne visite l’édifice construit en 1913 que la fin de semaine et les congés fériés. Cette maison ne manque pas de style et, même si elle ne sert plus de résidence officielle, elle est protégée comme ressource patrimoniale provinciale.  Les jardins ne sont pas aussi étendus qu’à Victoria, entre autres parce qu’une bonne partie du terrain a été réutilisé pour construire le Musée royal de l’Alberta, dont je vous parlerai demain.

Fontaine Government House

Le parterre de la résidence est occupé, comme il se doit, par quelques monuments, dont cette fontaine qui n’était pas en activité lors de mon passage en juillet dernier. On passe alors d’un langage architectural du début du vingtième siècle à un qui est beaucoup plus moderne, mais qui n’est pas entièrement dénué d’intérêt. Réalisée par Ole Holmsten, elle cherchait, en reprenant des motifs de la Grèce antique, à représenter l’espoir en l’avenir.

Jeongja

La «décoration» la plus intéressante de ce jardin est cependant ce pavillon coréen, un jeongja. Construit entièrement de bois et de pierre, sans clous ou vis, selon la tradition. Ces pavillons se dressent généralement là où la vie humaine entre en contact avec la nature et sont construits de manière à offrir des panoramas spectaculaires. Ici, c’est la vallée de la rivière Saskatchewan-Nord, en contrebas, qui donne au pavillon son ouverture sur le paysage.

Jeongja détail

Ce pavillon est orné de manière particulièrement riche. Construit en 2004, il soulignait le trentième anniversaire d’un accord de collaboration agricole entre l’Alberta et la province de Gangwon, dans le nord de la Corée du Sud. Dans une province comme l’Alberta, où la diversité culturelle a toujours, pour le meilleur et pour le pire, fait partie de la réalité démographique, il s’agit d’un monument parlant. C’était aussi une agréable surprise sur un terrain où l’architecture est dominée par une couleur de granit jaunâtre qui n’est pas déplaisant, mais un peu monochrome.

Publicités