La vie sans Bernadette…

Snif! Ma Bernadette est à l’hôpital…

Le tout a commencé la fin de semaine dernière: un chuintement inusité se faisait entendre dans les courbes. Le lendemain, c’était clair: il y avait un problème de servo-direction. Blech!

Le tout est sous garantie mais enfin… Mardi, j’avais rendez-vous chez le concessionnaire pour sa révision régulière de 64 000 km. Une belle facture de près de 600 douilles, mais c’était prévu car c’est l’entretien le plus complet: on lui a tout révisé, rempli ses divers fluides… sauf celui de servo-direction, car il se trouve qu’une des conduites est perforée. Et la pièce n’était pas disponible. Le mécano a fait de son mieux pour colmater la fuite temporairement, mais nous n’avions aucune garantie quant à la durabilité de cette réparation destinée à nous faire patienter jusqu’à la semaine prochaine, lorsque la pièce commandée serait arrivée.

Oyate avait besoin de Bernadette mercredi pour aller à Morley (près de Calgary). Un contenant de fluide pour servo-direction l’a suivi. Puis hier soir, alors que nous avions quelques courses à faire, un bruit plus qu’inusité s’est fait entendre. À l’oreille, la fuite s’était aggravée et le liquide se répandait sur le radiateur. L’ouverture du capot a confirmé le problème. Puis la servo-direction est complètement disparue, par une nuit de quasi-verglas. Pas agréable. Ni sécuritaire d’ailleurs.

À contrecœur, donc, ce matin, nous sommes allés conduire Bernadette à l’hôpital. Nous avons une Cobalt de location (automatique et sans pneus d’hiver évidemment, re-blech!) jusqu’à mardi.

Je souffre d’anxiété de séparation…

Oh! J’oubliais. Bernadette en a aussi profité pour devenir borgne. Il faut remplacer le phare gauche. Juste après la vérification! Nous en profiterons probablement pour installer des phares plus performants.

Publicités

11 commentaires sur « La vie sans Bernadette… »

  1. C’est clair ! Bernadette est jalouse . Je connais bien ce probléme . Proserpine ne veut étre conduite que par moi .

  2. C’est quoi une Cobalt ???
    A propos : y a un truc qui m’a toujours étonné ( encore une fois au Maroc ) : e Afrique on arrive à rouler avec des poubelles qui perdent leur eau , leur huile , etc..sans réellement s’immobiliser . Suffit d’avoir des bidons et d’en remettre quand les voyants s’allument ….ou quand les voyants marchent pas …à l’odeur ou au bruit ????

  3. Pôv’ Bernadette, j’espère qu’elle aura un gentil docteur pour la remettre d’aplomb! Je lui souhaite « tout de bon » comme on dit en Suisse 🙂

    Et toute cette histoire fait un peu peur à Albertine…

  4. Oh non! Toi aussi tu as des problèmes de voiture! Notre Chouchoutte est en mauvaise état aussi..on se demande si on ferait mieux de vendre et de prendre autre chose (ou faire un trade-in). :\

  5. « servo-direction » ?… C’est sans doute ce que nous appelons en France la « Direction assistée » ? Quant à la révision des… 64.000, c’est vraiment une coquette, ta Bernadette. Je connaissais la révision des 20.000, des 30.000, et même des 60.000 kms, mais celle des 64.000, c’est un cas… En tout cas, tu la récupèreras belle comme un sou neuf (à propos de sous, y’en a combien dans une douille ?). Bizz.

  6. Boris, merci de tes bons voeux.

    Patton, c’est pas impossible qu’elle soit jalouse, quoique Oyate la traite avec beaucoup d’amour et de respect. Et une Cobalt, c’est ça. Pour ce qui est du traitement des véhicules au Maroc, ça ressemble à ce que j’ai vu en Haïti, où, avec les moyens du bord, on arrive à faire des quasi-miracles. Faut dire, toutefois, qu’on ne risque pas de mourir gelé au bord de la route en hiver…

    Ravel, merci de la visite… Je suis certain qu’elle se fait dorloter chez VW.

    Dr. CaSo, Anastasia, ma première voiture, était une Mazda… qui m’a donné beaucoup plus de fil à retordre que Bernadette.

    Mini, Chouchoutte, annonçait déjà ses couleurs il y a quelques mois… J’espère que ça va bien se passer pour vous… sans trop de déboursés.

    Oh!, merci de la visite! Servo-direction et direction assistée sont effectivement la même chose. Et ici, le programme d’entretien (basé, je crois, sur la norme étatsunienne des «5 000 milles», se fait aux 8 000 km. Donc, la prochaine est due pour le 72 000 km, mais ce sera un «petit» entretien à environ 100 douilles… soit 100$. Il y a cent sous dans une douille…

  7. Pauvre toi, tu dois t’ennuyer rare durant les vacances à Bernadette. De mon côté, je laisse les problèmes aux conducteurs d’autobus et je me laisse conduire mais une fois de temps en temps, je me paie des petites balades.

  8. J’ai récupéré Bernadette aujourd’hui. Ah! Ça fait du bien!

    Ginette, j’allais dire: les transports en commun, ça ne tombe jamais en panne, mais comme tu vis à Ottawa, tu sais bien que ce n’est pas toujours le cas…

Les commentaires sont fermés.