Saint-Valentin

En ce dimanche matin de Saint-Valentin, petit-déjeuner en amoureux. Nous nous sommes fait des œufs bénédictine. Oui, je sais, nous avons remplacé le jambon par du bacon et ma hollandaise était un peu plus liquide que je ne l’aurais voulu (je suis en train d’expérimenter pour trouver la bonne proportion beurre-jaunes d’œufs)… mais c’était bon! Et préparé en équipe avec ça!

Merci Oyaté, toi qui embellis ma vie au quotidien!

Ajout: Je viens de saisir (pendant que je suis occupé à préparer le souper) pourquoi la sauce est trop liquide… J’ai confondu ¼ de tasse et ¼ de livre de beurre. Une livre de beurre équivaut à deux tasses… donc je mettais deux fois trop de beurre. On se reprendra!

Publicités

26 commentaires sur “Saint-Valentin

  1. Superbe ! Decidement, ca donne faim ! Nous avons de notre cote goute aux petites merveilles du brunch sur Prince’s Island…. a faire quand vous en aurez l’occasion, car manger des mets si gouteux en voyant les ecureuils courir dans les arbres est un vrai bonheur de la vie 🙂
    Belle St Valentin a vous deux !

  2. Tu pourrais toujours renommer le résultat de tes expérimentation des « œufs Franciscains » ou « dominicains » ou « jésuites » ou « rédemptoristes » ou « viatorien »…

  3. Boris , l’oeuf Jésuite ( d’aprés mon expérience ) est plus long à cuisiner …
    Il faut d’abord établir : Qui vient en premier ? L’oeuf ou la Poule ? et pendant ce temps , on mange froid !

  4. Bon, une bonne fois pour toute, je vais régler le faux paradoxe de l’œuf et de la poule: l’œuf est arrivé avant la poule, puisque, selon toute vraisemblance la poule est une descendante de l’archéoptéryx, qui est un chainon entre les sauriens du genre ptérodactyle et les avidés à plumes tels que nous les connaissons aujourd’hui. La vraie question serait de se demander quel impetus a favorisé chez les sauriens, le développement d’une coquille calcifié. On peut supposer qu’une série de mutations fortuites se sont produites chez certains individus qui ont donné des coquilles de plus en plus rigide et, ce faisant, créant un avantage évolutif indéniable: environnement clos, protégé de certaine bactéries pathogènes, protection contre le bris inopiné de l’enveloppe embryonnaire, etc, etc… Évidement, ça, c’est si on croit aux théorie(s) de M. Darwin et cie. Si on y croit pas et qu’on se range du côté créationniste biblique, on dit que Dieu, dans son infinie sagesse et sa non moins infinie bonté a créé la poule de toutes pièces, en lui donnant dès le départ la capacité de pondre des œufs qui serait à la fois bon pour la perpétuation de l’espèce et pour les déjeuner de Saint-Valentin entre amoureux, à Red Deer en Alberta, au beau milieux de la Bible Belt canadienne…

  5. Bravo, Boris… Le seul problème, c’est que tu as enlevé toute chance aux casuistes jésuites de se faire les gorges chaudes…

    Quand à ton idée, je pense que les oeufs avec bacon pourraient s’appeler oeufs thomistes (ce qui par définition en ferait des oeufs dominicains) étant donné le tour de taille réputé du saint, ce à quoi le bacon pourrait contribuer.

  6. Serais-tu en train de dire que j’ai réussi à fermer la gueule aux Jésuites??? Moi, qui n’ai qu’un vulgaire petit bac en histoire « cum dentis derma » d’une Université somme toute trop jeune pour avoir quelque prestige?

  7. La casuistique ne nourrit pas son homme . A preuve les Jésuites sont élancés ( en théorie) , alors que les Chanoines Thomistes sont ronds et ronds , petit papatton …
    😀

  8. Doreus , je suis un cuisinier proche de la nullité totale !
    A part les oeufs durs … je râte les  » oeufs mollets  » , et même les oeufs à la coque , une fois sur 2 ( trop cuit ou pas assez ! ) .
    Dis moi ( nous ? ) comment tu prépares ces oeufs bénedictine ? Le temps de cuisson est essentiel à maitriser . démarrage dans eau bouillante , durée ?
    Je vais acheter une vingtaine d’oeufs pour tester !!!!

  9. Faut il mettre la Poule dans l’eau bouillante et sortir les oeufs aprés ?……….;
    ou bien attendre que l’oeuf sorte de la poule ?………..;;;

  10. En effet, la casuistique n’est pas généralement source d’engraissement… Probablement parce qu’à trop parler on en oublie de manger! Regrettable oubli de l’ordre naturel des choses…

    Quant à l’oeuf, j’avoue que je triche un peu ici… Plutôt que de faire pocher les oeufs dans l’eau bouillante vinaigrée, ils ont été cuits au «pochoir», un appareil formé de coupelles (qui ressemble à ceci) dans lesquelles on casse les oeufs pour les faire cuire au-dessus de l’eau frémissante. Ça vous donne des oeufs divins et sans problème. Quant au temps de cuisson, c’est selon le goût. Comme Oyaté préfère ses oeufs bien cuits (et que ça ne me dérange pas trop), je vérifie tout simplement la consistance des oeufs pendant la cuisson.

    Je n’ai jamais tenté de préparer des oeufs mollets (pas vraiment populaires de ce côté-ci de l’Atlantique), mais il y a des minuteries spéciales pour la chose. Pour ce qui est de la poule, on fait généralement cuire séparément… ça évite les désagréments calcaires de coquille… 🙂

  11. C’est une spécialiste de la mayonnaise … vu sa dextérité à manier le fouet ….
    et des gambas aussi .
    Des qu’elle m’aura fait ces oeufs Bénedictine , je posterai une photo !

  12. Si je peux mettre mon grain de sel, Doréus, pour les oeufs bénédictine que tu redoutes, il faudrait à Patton le pochoir à oeufs modèle autruches…

    Quand aux oeufs à la coque, il y a une façon bien simple de toujours les avoir comme on les aime, c’est de repérer une chanson qui fasse le bon temps et de la mettre en marche en même temps que les oeufs. Quand la musique s’arrête, les oeufs sont parfaits.

  13. Pour les oeufs d’autruche, ce n’est pas un grain, mais toute une salière qu’il faudrait… Quant au truc pour les oeufs à la coque, brillant!

  14. Totalement nul ce truc ! J’ai mis la 3éme Symphonie de Beethoven ….ils ont explosé au milieu du 4éme mouvement !!…………

  15. Moi , mes oeufs à la coque, je les pars toujours à l’eau froide, salée et légèrement vinaigrée, puis, au premier frémissement de la sus-mentionnée eau, je compte 4 minute pour des oeufs très mollets, 5-6 pour des oeufs avec un peu plus de tenue, et 8 minute pour des oeufs cuits durs, parfaits pour faire des sandwich « à la diable » (petits oignons verts, céleri, tout deux hachés finement, on hache les oeufs préalablement écalés, on ajoute un ti-peu de persil, et de la mayonnaise, maison de préférence, on mélange bien, on étale sur du pain et on savoure)

  16. Saperlipopette ! Les Canadiens francophones …. vous étes de super cuisiniers !
    Quelle joie de voir que vous n’avez pas renié votre héritage Gaulois , au milieu des Mac Do , Burger King , et méme KFC !!!! Merci ! Merci !
    Ah ! la bouffe …. aucun Anglo-Saxon ne peut comprendre ça …..

  17. Boris, merci de nous partager cette recette (que je fais à l’occasion avec des ingrédients qui suivent l’inspiration du moment). Je me fais de la salade de thon et je fais à Oyaté une salade aux oeufs…

    Patton, nous sommes peut-être une minorité, mais nous sommes là pour sauver l’Amérique de la ruine culinaire complète et entière. J’avoue que je désespère souvent en Alberta du manque de variété de l’offre des restaurants.

  18. Oui , mais vous étes là !
    En ce qui te concerne ( Boris me paraissant gourmet , mais ne publiant pas ses oeuvres ?) , je suis impressioné par ton art culinaire , qui suscite chez moi un reflexe Pavlovien de salivation babinale !!!
    spécialement avec ton usage du Bacon …
    Je ne cesse de penser aux oeufs Benedicte ! Obsession Ovoïdale ….. 🙂

Vos commentaires sont toujours appréciés!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.