Hockey!

Hier après-midi, Oyaté et moi-même nous sommes rendus dans la métropole d’Innisfail (petit village à environ 20 minutes de Red Deer) pour y voir sa nièce jouer avec son équipe, les Bears de Banff.

Vive le hockey féminin! Rien de la surdose de testostérone qui préside trop souvent dans les arénas. Bon. Son équipe a perdu les deux parties d’hier, mais toute la petite famille, qui passait la nuit dans un hôtel de Red Deer, est venue se consoler pour souper. J’ai donc préparé de la lasagne pour toute une tribu (nous étions huit à table). C’était la première visite de membres de la famille d’Oyaté et ce fut très sympathique (et spontané!). Heureusement qu’Oyaté avait des vidéos pour tenir les plus jeunes occupés pendant qu’on terminait la préparation de la bouffe.

Publicités

2 commentaires sur « Hockey! »

  1. Avoir vu les équipes de hockey jouer sur la patinoire olympique de Font-Romeu avait été un véritable coup de foudre pour moi. Pourtant, malgré tout ce que j’ai pu tenter, je n’ai pas eu le droit de pratiquer ce sport, réservé aux hommes en France, pays de machos, où la Fédération Française de Hockey sur Glace n’existe que depuis 2006 !

    J’étais pourtant déjà très sportive, pratiquant déjà l’aviron, sport qui ne passe pas pour être spécifiquement féminin que j’ai commencé à pratiquer à 12 ans et plusieurs autres au sein de ce lycée préolympique qui accueillait les jeunes athlètes susceptibles de représenter la France aux J.O. de Mexico. Ayant contacté toutes les patinoires de la région parisienne, on m’a pourtant gentiment prié de plutôt aller apprendre à tricoter la dentelle.

    Il s’agissait de vrai hockey et non de la ringuette, qui je crois n’a vu le jour que bien plus tard. J’ai malgré tout fréquenté les patinoires assidument de manière non officielle ce qui m’a permis en 1969 d’avoir une cheville et deux bras dans le plâtre en même temps ! A présent, j’ai cessé de faire le clown sur la glace.

    La balustrade de la patinoire, prévue pour résister à des poussées de 4 tonnes n’a pas résisté au premier match (amical) Canada-Norvège et elle a du être remplacée.

    Le Hockey, c’est superbe. Souplesse, mouvement, couleur, pas seulement un sport, un art, même pour le spectateur.

  2. Merci pour ce très beau commentaire, KRN. Effectivement, quand il n’est pas pris à partie par des grosses brutes qui le transforment en partie de violence, le hockey est un très beau sport. Je n’y ai jamais excellé, n’ayant pas la vue pour la chose… mais ça reste un sport de qualité.

Les commentaires sont fermés.