Le trio… euh… pas lyrique?

Concentration féline sur le divan/futon cet après-midi. Même si Monsieur R n’est vraiment pas rétabli, il tolère Monsieur N sur son postérieur… Petit moment de bonheur félin et de calme après le passage du jeune neveu d’Oyaté…

Publicités

20 commentaires sur « Le trio… euh… pas lyrique? »

  1. Je pense que c’est la première fois que je vois MM C et R aussi calme l’un à cöté de l’autre…

    Comment va M. R? Est-il capable de sauter sur le futon tout seul oou si l’un des grands zozos de service doit l’aider?

  2. Oui, c’est surprenant, d’autant que ce fut spontané.

    Quant à Monsieur R., il devient agile sur ses trois pattes valides. Il réussit à se promener, à sauter sur le futon, à fréquenter la litière (et donc se taper les escaliers) sans aide. Il va même prendre l’air sur le patio, avec l’avantage de ne pas devoir être attaché puisqu’il ne peut vraiment pas sauter la clôture.

  3. … oui! Par comparaison, les deux autres ont l’air blasé. Il faut dire que l’un est quelque peu affecté par son âge et l’autre par un pied qui ne veut pas guérir (et sur lequel Monsieur N est nonchalamment assis, en passant).

  4. Ton vieux gris me semble tout patriarcal!
    Ton bicolore me semble tout stoïque!
    Puis ton p’tit nouveau, lui me semble… euh… Nouveau?

  5. Tous nos voeux de prompt rétablissement à Monsieur R et merci pour ce blog que nous consultons tous les jours.

  6. Boris, 🙂

    Marie, merci pour le beau compliment et pour les voeux.

    Deef, craquant, c’est le mot qui me manquait. Et il nous fait cette face adorable tous les jours!

  7. La question que je me pose, outre mes intérogation sur l’état de santé de Mossieu Milieu, c’est comment c’est que c’est que tu as réussi à les faire tenir en place suffisement longtemps pour avoir le temps de prendre une photo? À les voir, on croirait que ce sont trois petits anges poilus!

  8. Oh! La! La! La fin est proche… Ils vont se mettre à comploter dans votre dos… World Domination, here we come! Meow!

  9. Hmmm… Peut-être. Cependant, l’un d’eux me cause vraiment du souci. Il est orange et blanc et la vétérinaire vient de m’annoncer qu’il va m’en coûter entre six et neuf cents dollars pour la chirurgie. C’est de l’argent que je n’ai pas. Je suis plongé dans un sérieux dilemme. Il ne fait pas que boiter: il souffre visiblement et je ne sais vraiment pas quoi faire.

  10. Merde, donc en gros $1000, quoi, la tuile! C’est donc les ligaments? Peut-être que tes amis pourraient t’aider? Il y a bien longtemps de ça, quand ma coquine avait tous ces problèmes, mes amis m’ont dit de mettre un compte paypal sur mon blog et ils ont tous mis $10, $20 dans la cagnotte… ce qui en fin de compte n’était pas assez pour l’opération mais m’a permis d’acheter des anti-douleurs et de payer pour les radios et autres examens chez le véto… En tous les cas, moi je n’hésiterais pas à faire un petit geste pour ce joli chat qui souffre!

  11. Justement, je vais voir la vétérinaire de ce pas… pour voir de quoi il retourne. Je veux entre autres savoir quelles sont les chances de succès et les risques de récidive. De plus, étant donné que la blessure date de presque trois semaines, il y a sûrement atrophie musculaire, ce qui rendra la chirurgie plus difficile.
    Monsieur R se promène, ne semble pas trop souffrir et même il étend un peu plus la patte. Il va même faire sa promenade dehors.

  12. Effectivement, mon véto de l’époque m’a dit qu’après un moment, il ne pouvait plus opérer à cause du scare tissue qui se serait formé… Ma coquine boîtille mais n’a plus l’air de trop souffrir.

  13. J’ai vu la vétérinaire… J’hésite beaucoup à faire opérer, non seulement à cause du coût, mais aussi parce que ce qu’ils pensent que Monsieur R a est extrêmement rare chez les chats. De plus, les anti-inflammatoires semblent vouloir faire effet. Je leur donne jusqu’à la semaine prochaine.

  14. Je vais commettre un petit article là-dessus bientôt. Il va mieux. Il pose le pied à terre et a retrouvé son énergie et sa bonne humeur. Je vais chez le vétérinaire demain matin pour faire rapport et probablement renouveler sa prescription d’anti-inflammatoires. Je pense avoir bien fait en ne l’envoyant pas sous le bistouri.

Les commentaires sont fermés.