Rafraîchissement estival: bruschetta

Rien de plus simple que cette petite entrée réjouissante… qui a su égayer le palais de quelques amis rassemblés samedi dernier. On m’avait demandé d’apporter des bouchées. Pris de court par le temps, j’ai décidé de préparer des garnitures et de faire griller, après les avoir badigeonnés d’huile d’olive, des morceaux de pain. Ça faisait un peu repas IKEA, mais c’était très bon. Il y avait de la salade aux œufs, de la salade de poulet, des rillettes de thon que Dr. CaSo m’avait données et que je ne pouvais pas ne pas partager… et ces bruschetta. J’ai aussi préparé une petite salade prosciutto-melon parfumée à l’érable que je regrette de ne pas avoir prise en photo, parce que c’était délicieux. Temps de préparation requis pour tout ça: 45 minutes (avec un peu d’aide de la part d’Oyaté pour mélanger les salades d’œuf et de poulet).

Bon. Pour les bruschetta, que l’on peut mettre sur le substrat que l’on veut, mais un peu de pain grillé à l’huile d’olive est idéal. Donc, on découpe en cubes des tomates bien fraîches et bien mûres. On peut, si on veut vraiment se donner la peine, les peler et les épépiner, mais personnellement, je trouve que ça leur enlève un petit quelque chose. On hache quelques oignons verts (et un peu d’ail si l’on veut) que l’on ajoute aux tomates. Un peu de basilic frais haché finement fait merveille. On peut ajouter d’autres assaisonnements; je peux penser au thym ou à l’origan qui pourraient agréablement relever la chose. L’idée est de garder un certain équilibre dans les saveurs. On mouille d’huile d’olive et de vinaigre balsamique, on touille et on laisse reposer une peu avant de servir pour que les saveurs se compénètrent. On peut ajouter des râpures de parmesan frais là-dessus… ça fait merveille! Servir à température ambiante pour un maximum de saveur.

Publicités

2 commentaires sur « Rafraîchissement estival: bruschetta »

  1. Miam ! J’en ai l’eau à la bouche ! J’ai envie de me jeter sur l’image et de goûter…

Les commentaires sont fermés.