Sur le chemin du retour

Journée de repos à la maison après un trajet de 400 km hier. Je me rends compte que si j’ai l’endurance physique de ces longues promenades… tel n’est pas le cas de tout le monde. Néanmoins, ma mère est revenue à la maison émerveillée par les paysages vus. Je ne mets ici que cette photo de Castle Mountain, mais bon… les familiers de ce blogue sauront qu’il y en a d’autres au moins aussi impressionnantes… Une petite recherche thématique sur «Rocheuses» vous permettra d’en avoir un aperçu. De même, en allant dans les liens vers mon album photos Picasa (voir l’onglet «Photos» ci-haut) on peut obtenir un lien vers une série de photos prises à l’occasion de la visite de mon amie Lune il y a déjà deux ans. J’en mettrai des plus récentes lorsque j’aurai un peu plus de temps.

Hier, donc, nous avons vu bien du paysage. Les lacs Louise et Moraine, la magnifique autoroute des Glaciers… puis mon endroit préféré: Saskatchewan River Crossing. Malheureusement, il y avait encore de la neige dans les sentiers et nous n’avons pas pu admirer le lac Peyto dans toute sa gloire. Curieusement, le niveau des lacs Moraine et Abraham était étonnamment bas. C’était un peu surprenant après toute la pluie qui nous est tombée dessus (et qui est revenue après un répit durant la fin de semaine). Probablement que la fonte des neiges des montagnes n’est pas encore vraiment amorcée.

Lac Moraine

En soirée, hier, nous étions attendus chez une amie pour fêter ma mère. Ce fut sympathique, mais la fatigue était visiblement au rendez-vous. Ma mère a quand même profité de l’occasion pour goûter à la crème glacée maison locale… qu’elle a beaucoup aimé.

Après une nuit de repos où tout le monde a eu le sommeil lourd (sauf pour Monsieur R, qui chantait l’opéra à 7 heures… ce qui lui a valu de se faire enfermer dans l’atelier), la journée d’aujourd’hui a été consacrée au retour à la normale: lessive, ménage… entraînement pour Oyaté. Pendant ce temps, ma mère lit du Michel Tremblay et se croit au paradis.

Publicités

3 commentaires sur « Sur le chemin du retour »

  1. Tiens, un autre chanteur… Notre nouvelle féline Julia aussi chante beaucoup; par l’allure elle a un ancêtre siamois, et elle a hérité de la voix de cette race particulièrement vocale. Bonjour à ta maman de ma part!

  2. Peut-être pourriez vous faire une chorale de chat… ou encore une nouvelle Production de Cats, d’Andrew Lloyd Weber?

Les commentaires sont fermés.