Dans le ventre d’un dinosaure

Ma mère et moi sommes à Drumheller. Nous avons gravi ce soir les 106 marches qui permettent de faire l’ascension du «plus grand dinosaure du monde», qui se trouve tout près du bureau d’information touristique de Drumheller.

L’intérieur a été peint de scènes «préhistoriques» qui donnent sûrement des frissons aux enfants… surtout qu’au milieu du corps du tyrannosaure, il y a une partie éclairée à la lumière noire!

La vue qui s’offre de la gueule du monstre est assez spectaculaire… bien qu’il se trouve encore au fond de la vallée où loge Drumheller. Par conséquent, on ne voit pas au-delà des superbes falaises qui entourent la ville.

Ça valait la peine… surtout que, étant donné l’heure, nous étions seuls!

Publicités

4 commentaires sur « Dans le ventre d’un dinosaure »

  1. J’espère que vous n’êtes pas allés trop au sud de l’Alberta, là où il y a de terribles innondations en ce moment…

  2. Chouette ! Je sais que la région est riche de fossiles de dinosaures. Je n’oublie pas, notamment, l’Albertosaurus.

  3. Dr. CaSo, nous avons évité les zones inondées. Elles étaient passablement plus au sud que là où nous étions.
    Momo, l’Albertosaure a reçu notre visite cet après-midi au Musée Tyrell.
    Ce qui m’impressionne, dans tout ça, c’est que ma mère, qui n’aime pas vraiment les hauteurs, s’est plu à monter, puis aujourd’hui, elle s’est même amusée à traverser un pont suspendu très branlant…

  4. Oui, je me rappelle très bien de ta visite au Musée Tyrell.

    Ta mère évolue, comme tout le monde.

Les commentaires sont fermés.