Activités de fin de semaine

Oui, je sais. Il y a du laisser-aller. C’est que, après la foire (qui a eu un succès retentissant), il y a eu d’autres célébrations, dont un autre pow wow près de Calgary, sur la réserve Tsuu T’ina. Je n’élaborerai pas davantage… je vais plutôt laisser les images vidéo prises par Oyaté parler par elles-mêmes.

Publicités

Foire

Mon dernier article montrait une boule de verre en fusion à laquelle l’artiste-verrière Leah Duperreault était en train d’attacher du verre coloré afin de confectionner un pendentif. Cette scène se déroulait à la foire des métiers d’arts qui avait lieu à l’intérieur du pavillon Parkland de Westerner Park.

Il s’agit évidemment des Westerner Days, la foire annuelle de Red Deer qui prend fin aujourd’hui. Nous sommes retournés durant la soirée et Oyaté voulait absolument revenir à la maison avec l’une des grenouilles géantes que l’on pouvait gagner aux jeux d’adresse. La voici qui trône sur notre lit… tout près d’un Monsieur N qui lui est tout à fait indifférent…

Cette journée de foire, précédée d’un défilé et dont la première journée était couronnée de feux d’artifice fut fort amusante. Ce sera à refaire!

Devinette

Une petite devinette rapide: dites-moi ce que c’est et où j’ai pu prendre cette photo hier… Y’a pas de prix, sinon peut-être le plaisir. (Et oui, PhotoShop a décidé de fonctionner.)

La réponse est ici.

Hydrothérapie féline

Vu sur le site généralement humoristique I Can Has Cheezburger. Cette vidéo ne montre pas de la torture féline. Au contraire, la chatte en question s’était blessée à la patte et, puisqu’elle fait partie d’une race qui aime bien l’eau, le vétérinaire lui a fait subir un traitement de réadaptation en piscine pour lui réapprendre à marcher correctement. Au bout de neuf sessions, elle était pratiquement rétablie.

Je sais… je fais dans la republication et ce n’est pas mon fort, mais quand même!

Note technique

J’essaie de mettre en ligne les photographies prises lors de nos vacances récentes, mais PhotoShop (et parfois Firefox aussi) me pose quelques petits problèmes depuis environ une semaine… si ça continue, je vais vraiment me tourner vers The Gimp. Bon. Entre-temps, je vais aller prendre des photos des Westerner Days (nous avons assisté au défilé ce matin)… Ça me fera juste plus de machins-trucs à vous montrer plus tard!

Source de la vidéo: Red Deer Advocate. On peut aussi voir leur galerie de photos.

Souper à l’indienne

J’ai bien dit «à l’indienne» et non «à l’amérindienne», bien qu’Oyaté soit Sioux Nakoda.

Il y avait au frigo trois tranches de porc qu’Oyaté regardait d’un air suspect… car quand on lui a préparé du porc, c’était toujours sec et fade. J’ai beau lui rappeler que ce n’est pas exactement mon genre de cuisine, les traumatismes alimentaires ont la vie dure. Il lui est donc venu une idée… soit d’apprêter le porc à l’indienne et de l’accompagner de riz et de sa recette préférée: du poulet korma. Bon…

Hier après-midi, nous avions donc tous deux le nez plongé dans les livres de recettes.

Nous avons trouvé ces trois plats: poulet korma, cari de porc et champignons et cari de légumes, le tout accompagné de riz au safran (ça, je sais faire sans recette). Les recettes telles que présentées dans le volume Hot & Spicy: Sizzling Dishes Made Easy sont plus longues à préparer qu’il n’y paraît. La liste d’ingrédients est assez considérable et il y a beaucoup de manipulation. Si bien que nous avons soupé à 23 h 15.

Mais c’était délicieux.

Il pleut…

Source: Red Deer Advocate. Cliquez sur l'image pour accéder à l'article original.

Il pleut… il pleut… et il re-pleut à Red Deer. À peu près tous les jours nous apportent un avertissement de pluie abondante ou d’orages violents, quand ce n’est pas pour nous prévenir qu’il pourrait y avoir des tornades. La météo est plutôt instable ces temps derniers.

La météo d'aujourd'hui. Cliquez pour les prévisions à jour...

Heureusement, nous n’avons subi aucun dommage à la maison, contrairement à plusieurs autres chez qui les équipes de nettoyage de sous-sol se pointent… Voici que le journal local nous apprend que, à cause de la crue des ruisseaux qui forment l’épine dorsale du réseau de parcs de la ville, certains ponts piétonniers sont devenus instables, dont celui de l’image.

Bon… le mauvais temps a du bon. On s’entraîne et on a du travail à faire.