Porc d’exercice

Oyaté dit de moi que je suis la seule personne au monde qui, pendant que je m’évertue à faire des exercices suants, pense à une recette de cuisine… Eh bien, c’est ce qui est arrivé il y a quelques jours. Nous nous acharnions tous deux sur des engins de torture (comme celui-ci, tiens!), j’ai été frappé par l’inspiration culinaire.

Nous avions au frigo de belles tranches de porc qui n’attendaient que ça. Oyaté, qui n’est pas un grand fan du porc en général, hésitait et me disait préférer bouffer un reste de pâtes au poulet de la veille. C’est alors que, après avoir eu cette vision très claire de ce que j’allais faire avec le porc, je lui susurre à l’oreille, entre deux séries d’exercices: «J’ai une idée de recette pour le porc qui va te faire regretter de ne pas en manger…». Bon. Retour à la maison quelques minutes plus tard (nous étions en fin de séance) et attaque du fourneau.

Donc, dans une poêle à fond épais, faire tomber de l’oignon dans un peu d’huile, puis ajouter de l’ail et des champignons. Saupoudrer de poudre de cari. Faire bien dorer les champignons. Retirer de la poêle et réserver. Dans la même poêle, sans rincer, faire dorer le porc des deux côtés. Une fois cela fait (mais ne pas faire cuire), ajouter du bouillon de poulet et du vin blanc. Faire doucement mijoter la viande dans ce liquide jusqu’à ce qu’il réduise de moitié. Ceci fait, remettre les champignons et les oignons, ajouter quelques bonnes cuillerées de crème sûre (bien grasse, ne pas utiliser la dégraissée qui ne permet pas de lier) et monter la sauce en touillant. Ajouter de la moutarde de Meaux, des fines herbes fraîches et des oignons verts finement hachés.

Pendant que la viande cuit, on aura fait cuire du riz avec des carottes en dés. Une fois le riz cuit, on ajoute de la sauce aux huîtres et de la sauce soja, ainsi que de l’oignon vert et des herbes au goût.

Avec un petit Chardonnay, c’était délicieux.

Publicités

7 commentaires sur « Porc d’exercice »

  1. Aaaahhhhhhhhh j’ai faim!!! Ca aurait très bien été avec le « peach pie à la mode » que je suis en train de me cuisiner, votre petite recette, là 😉

    Bon, vous revenez quand? Parce que je dois essayer de faire un poulet rôti un de ces quatre et je sais pas si c’est malin de m’en faire un pour moi toute seule…

  2. Ah! Quand on retourne? Bientôt! Très bientôt! Quand veux-tu nous voir? Hi! Hi! Nous serons forcément à Edmonton à la mi-septembre, mais on pourrait arranger ça avant… à moins que tu veuilles «descendre» à Red Deer.

  3. Quand vous voulez, of course 🙂 Moi, je suis un peu coincée ici parce que je ne sais pas si je vais devoir partir en Ontario soudainement… Mais en attendant, je fais la popotte 🙂

  4. Bon. On se tient au courant… Pour la popote, ce soir, c’étaient des oeufs bénédictine. Et j’ai finalement réussi ma hollandaise à la perfection!

  5. Hmmmm! Cela aurait aussi été délicieux, bien que j’avais eu l’inspiration d’un porc sauce aux champignons. On peut quand même mettre des champignons dans la hollandaise…

Les commentaires sont fermés.