Enfumés

Vue de la cour arrière jeudi après-midi. Oyaté et moi rentrions de notre entraînement et il y avait ce qui pouvait avoir l’air de brouillard… n’eût été l’odeur âcre qui flottait dans l’air.

Il s’agit bien de fumée… Mais ce n’est pas un petit incendie local. En fait, la chose avait commencé à se manifester quelques heures plus tôt, alors que je quittais le collège vers l’heure du midi pour aller dîner et que ça sentait le bois brûlé.

Les choses n’étaient guère mieux lorsque nous avons repris la route en direction du collège.

À tel point que même Bernadette se perd dans la fumée ambiante.

C’est que la Colombie Britannique est présentement dévastée par plus de 300 incendies de forêt et que, les vents dominants venant de l’ouest, voilà que l’Alberta au complet est plongée dans les fumées. Ce n’est pas agréable à respirer pour moi et je n’ai que des allergies et un semblant d’asthme… Il paraît que nous verrons ça jusqu’à dimanche… à moins de pluies majeures. On peut suivre les prévisions de fumée en direct en consultant le site de BlueSky, un outil développé par la Colombie Britannique.

Cliquez sur l’image pour obtenir des prévisions à jour d’Environnement Canada.

Publicités

7 commentaires sur « Enfumés »

  1. Cher Doréus,

    Nous vous souhaitons bien du courage pour toutes ces fumées désagréables. Les photos que tu postes sont assez impressionnantes ! Tout ca qui vient de si loin, parait presque irréel.
    Il ne reste plus qu’à se barricader chez soi avec de bons bouquins et des petits plats à mijoter 🙂

    Ici, rien de tout ca, mais on a dans l’ensemble un mois d’aout assez moche.

    A très vite !

  2. Je suis de tout cœur avec vous, ayant vécu une situation similaire il y a quelques semaines, avec les feux de forêts en Mauricie.

  3. Marine, ici, disons que ça ajoute à un été qui fut franchement moche. Au moins, le feu n’est pas tout près.
    Patton, malheureusement, je ne supporte pas le Havane non plus… Par contre, la Havane, ce serait autre chose!
    Olivier, je ne peux pas m’empêcher d’y penser aussi.
    Boris, à moi aussi, ça me rappelle des souvenirs d’il y a quelques années… mais c’était moins intense, du moins à l’époque.

  4. Eh bé, si même le Canada brûle…
    300 incendies : on ne me fera pas croire que ce n’est pas criminel.

  5. Ah! Deef… La fumée s’est enfin dissipée sur Red Deer… mais pas sur les causes (qui sont probablement multiples) des incendies de forêt. Le temps a été particulièrement sec en Colombie-Britannique (contrairement à ici) cet été, ce qui est plus que propice aux conflagrations, qu’elles soient causées par la foudre, par des accidents ou par des incendiaires.

Les commentaires sont fermés.