Ombres au soleil

Ça, c’est la petite église de Morley, sur la réserve où est né Oyaté. Il a fallu nous y rendre hier pour les funérailles d’une tante. C’était, disons, très différent de ce à quoi je suis habitué. Rien du formalisme catholique… beaucoup d’émotion et peu d’Évangile. Je rencontre graduellement ma belle-famille — considérable! — et c’est très agréable, même j’aurais préféré que ce soit dans des circonstances plus festives. Ce sera le cas en fin de semaine.

J’en profite pour vous partager quelques photos des bâtiments sur la réserve, dont ce nouveau centre de santé:

Il y a aussi cet endroit que nous fréquentons beaucoup trop souvent à notre goût à tous les deux:

Il s’agit du bâtiment administratif de la réserve, dans les bureaux duquel les administrateurs que nous cherchons aiment se terrer pour ne pas nous servir…

La réserve offre aussi des paysages à couper le souffle… mais je n’ai pas encore pris le temps de photographier depuis l’année dernière! Bon. Je vous offre quand même une photo prise à Ghost Lake il y a deux semaines.

Advertisements

3 commentaires sur « Ombres au soleil »

  1. Merci. Je les lui transmettrai. C’est surtout sa mère et d’autres membres de la famille qui étaient plus proches de la défunte qui ont été affectés.

  2. En effet, certainement pas la meilleure manière de faire connaissance avec la belle-famille.
    Ma belle-maman a choisi le jour de notre rencontre pour avoir un problème cardiaque. (pas en ma présence). Je lui avais fait parvenir une carte: «Il n’était pas nécessaire d’en faire autant si vous ne vouliez pas me rencontrer!».
    Une tendresse amicale à Oyaté. (ok, à toi aussi)

Les commentaires sont fermés.