Au travail!

Voilà, petits curieux. Vous savez maintenant de quoi a l’air mon environnement de travail au bureau. Oui… j’ai un petit faible pour les bidules technologiques comme la station spatiale qui forme mon fond d’écran. Comme on peut voir, Je ne suis pas maniaque du fond d’écran couvert d’icônes; il n’y a là que les programmes essentiels. Et pas de post-its (c’est Dr. CaSo qui m’a donné l’idée de ce message). L’ordre ou le désordre sur le bureau physique lui-même varie selon la variété et l’urgence des projets du moment.

À ma droite lorsque je suis assis, ce gigantesque classeur (le tiroir du bas n’est pas visible sur la photo). Sur le dessus, on peut voir quelques livres qui n’ont pas encore trouvé place dans mes étagères déjà trop remplies et qui retourneront probablement à la maison lorsque j’aurai terminé la session et le cours d’histoire de la sexualité. C’est en ouvrant ses tiroirs qu’on découvre un trait de ma personnalité…

Bon. J’avoue. C’est quelque peu obsessif. C’est grave, docteur (CaSo)? En fait, ça a commencé lorsque j’étais étudiant à la maîtrise (il y a donc quinze ans!) et que je cherchais un moyen de procrastiner… J’imprime mes étiquettes. Oui. Je le fais en utilisant du papier bien ordinaire sur lequel j’ai créé un tableau avec des cellules de la grandeur appropriée, que je découpe ensuite pour insérer dans les petites pochettes en plastique. Oui, je sais… ça fait peur. Ça cause aussi problème pour les dossiers qui n’ont pas encore trouvé dans mon esprit un ordre de classification et qui peuvent traîner plusieurs mois sur une tablette avant que je me décide à créer enfin de l’ordre. Je pourrais ainsi vous montrer la section concernant l’ACFA et le conseil consultatif en santé dans mon bureau à la maison…

Bien entendu, la couleur des chemises est également codée.

Tout n’est cependant pas perdu. J’ai une des portes les plus bavardes de tout le collège… qui comporte, dans le coin supérieur gauche, cet avertissement:

Source: IcanHasCheezburger.

Publicités

14 commentaires sur « Au travail! »

  1. Gaasp ! Vous étes trés ordonné , Monseigneur !
    Une place pour chaque chose ,
    et chaque chose à sa place .
    J’admire …..;))

  2. Hahaha, excellent le poster de CDO 🙂

    Dis, si tu t’ennuies (je sais que tu n’as pratiquement rien à faire de ton temps ce semestre), est-ce que tu voudrais pas venir organiser mon bureau? Tu pourrais gagner beaucoup d’argent comme « organiseur de chenit » 😉

    Ce que je trouve très ironique dans le nom OCD c’est que le D veut dire « disorder » alors que visiblement, il n’y a pas une once de « disorder » dans ton bureau! 😉

  3. Dr. CaSo… organisateur de chenits… c’est un titre intéressant. Cependant, ça aurait pour effet que tu ne retrouverais plus rien!

    Boris… j’en connais bien peu de ceux-là!

  4. Si tu avais un Mac, tes post-it disparaîtraient et réapparaîtraient d’un coup de clic sur l’appli du doc et ne te gêneraient jamais :p
    Pour le reste, ouais, un poil obsessionnel le gars ^^

  5. Ben si, l’appli « aide-mémoire » évite justement de coller des post-it papier un peu partout : les cyber post-it, ça mange pas de papier, ça se perd pas, ça ne « décore » pas le pourtour d’un ordi et ça n’encombre pas de bureau ^^

  6. Mais pourquoi y a t il plus de stylos inclinés vers la gauche que vers la droite dans le pot à crayons ????? …………. 🙂

  7. Très très organisé !!
    A l’UdeM, c’était interdit de mettre des choses sur les portes des bureaux, mais les profs le faisaient quand même. 😉 En plus, c’est chouette de mettre des BD sur sa porte. 🙂

  8. Mémère voilà que je suis rassuré aussi.

    Olivier, je voudrais bien les voir essayer de m’interdir d’enjoliver ma porte!

Les commentaires sont fermés.