Omelette à la dinde

Évidemment, une dinde colossale comme celle que nous avons fait cuire à l’Action de grâces génère une quantité phénoménale de viande. C’est alors que se présente l’inévitable question de ce que l’on va faire de toute cette viande.

Une idée la semaine dernière fut de préparer une omelette à la dinde. Il suffit de garnir une simple omelette pliée que j’ai préparée avec cinq œufs vigoureusement battus et surtout je n’ai pas ajouté de lait, erreur que l’on commet souvent dans la préparation des omelettes, prétendument pour leur donner de la légèreté. J’ai ajouté de l’oignon vert aux oeufs. Lorsque l’omelette était presque prise, j’ai ajouté la garniture.

La garniture intérieure de l’omelette était simplement composée: On fait tomber un peu d’oignon finement haché dans le beurre avec des morceaux de champignons, on ajoute des morceaux de viande de dinde, de la poudre de cari, des herbes, puis on mouille d’un peu du liquide de déglaçage de la rôtissoire que l’on lie ensuite avec quelques cuillèrées de béchamel préparée pour servir la dinde. On garnit la moitié de l’omelette, puis on dépose du fromage râpé avant de replier l’omelette sur la garniture. J’ai ensuite recouvert l’omelette du reste du fromage, puis fait griller au four.

Publicités

7 commentaires sur « Omelette à la dinde »

  1. Salut Doreus, voici un petit topo sur les valeurs communes du quebec, les quebecois y sont très attchés:

    S’intégrer à la société québécoise, c’est être prêt à connaître et à respecter ses valeurs communes. Afin d’accompagner dans cette démarche les personnes nouvellement arrivées, le ministère, en collaboration avec différents organismes, offre la séance d’information Vivre ensemble au Québec. Présentée en français, elle renseigne sur les valeurs communes du Québec et les façons dont elles sont vécues au quotidien.

    Parler français, une nécessité
    Une société libre et démocratique
    Une société riche de sa diversité
    Une société reposant sur la primauté du droit
    Les pouvoirs politiques et religieux sont séparés
    Les femmes et les hommes ont les mêmes droits
    L’exercice des droits et libertés de la personne se fait dans le respect de ceux d’autrui et du bien-être général

  2. (À ceux qui se demanderaient le rapport, ce commentaire répond à une question que j’avais posée sur leur blogue). Je vois. Ayant grandi au Québec, j’ai absorbé presque par osmose certaines de ces valeurs… qui représentent un bel idéal, mais pas toujours la réalité dans une société qui a aussi ses intolérances.

  3. Pas de lait dans une omelette, je suis d’accord, mais pourquoi est-ce une erreur ?
    A moins que ce ne soit pour la bonne tenue de l’omelette quand tu la plies, je ne vois pas ce qui empêche d’ajouter du lait. C’est une pratique commune, elle correspond certainement à un goût.

  4. Le mot erreur était ici peut-être fort, mais je déteste franchement le goût de l’omelette au lait. Les omelettes que ma mère faisaient en contenaient et je me demandais (jusqu’à ce que je commence à cuisiner moi-même) pourquoi je détestais tant ses omelettes…

  5. Oui pas de lait, mais la tienne est conséquente :o) et c’est quoi cette sorte de purée qui l’accompagne ? Une simple salade aurait suffit non ?

  6. Cà a l’air tellement bon et simple. As-tu pensé à rédiger un livre de recettes ? J’aime les livres illustrés.

Les commentaires sont fermés.