Gnocchi et patate douce

Il y a quelques jours, je visitais un blogue que je fréquente souvent, tenu par une chroniqueuse culinaire de Calgary. Il se trouve qu’elle parlait, dans une certaine recette, de deux ingrédients qui se trouvaient justement à devoir trouver un emploi pour faire de la place dans le congélateur et le réfrigérateur, puisque ceux-ci se remplissent présentement en prévision de la venue prochaine de la belle-famille. Oui, en plus de corriger, j’ai fait pas mal de popote ces derniers temps.

Donc, ce soir, j’ai d’abord épluché, puis découpé en morceaux et fait bouillir une belle patate douce. Pendant ce temps, j’ai fait revenir dans du beurre des champignons en quartiers, auxquels, en fin de cuisson, j’ai ajouté de gros morceaux d’ail à faire rôtir. J’y ai également déposé des cubes de poivrons. Une fois le tout rôti à point, j’ai réservé, puis fait rôtir dans la même poêle des dés de patate douce cuite (le reste s’est fait réduire en purée). Le chaudron a alors servi à faire bouillir les gnocchi (jusqu’à ce qu’ils flottent). Ils sont ensuite allés rejoindre les dés de patate. J’ai fait revenir le tout quelques minutes, assaisonné, puis ajouté les éléments réservés, auxquels j’avais ajouté du bacon déjà cuit et coupé en petites lanières ainsi qu’une tomate en dés et des oignons verts hachés.

Une fois le tout bien chaud, la préparation s’est retrouvée dans nos assiettes, avec un soupçon de parmesan frais rapé.

On appelle ça suivre l’inspiration du moment (et celle du garde-manger).

Publicités

10 commentaires sur « Gnocchi et patate douce »

  1. Ça a l’air très bon. Les patates douces ce sont les morceaux de couleur orange ? Par élimination, je crois que ça ne peut être que ça…
    Je n’en ai jamais cuisiné. Cela n’aurait rien d’immoral puisqu’elle peuvent voyager en bateau, moyen de transport plus écologique que l’avion.
    Aujourd’hui, j’ai cuisiné et mangé pour la premiere fois de l’igname (je ne sais pas comment il a voyagé) trouvé dans un supermarché à 2 Euros 50 le Kilo, ce qui m’a semblé très raisonnable. C’est un aliment très bourratif et plutôt sec, mais avec de la sauce tomate, c’était succulent :-).

  2. Oui, ce sont les morceaux orange. En fait, l’igname et la patate douce sont apparentés (la patate douce s’appelle yam en anglais). C’est un légume-racine pas cher et délicieux.

  3. En fait le mot yam ne devrait pas être utilisé pour la patate douce parce que c’est un autre légume (racine blanche). Sweet potatoe est plus correcte.

  4. J’espère que le menu de demain, bien décidé et apprêté, soit un délice partagé en bonne compagnie.
    Bonne Fête!

  5. Merci! La bonne compagnie, elle y sera. Le menu… il sera décidé demain après-midi. Je suis encore dans la correction et je veux absolument terminer avant minuit. Il me reste dix-sept travaux à lire. Tout de même…

Les commentaires sont fermés.