Un Must

Il y a looooooongtemps que je veux publier ce petit billet au sujet d’un restaurant fort sympathique d’Edmonton. Pour tout dire, la photo a été prise en novembre 2009! Chaque fois que nous nous passons la nuit dans la capitale, c’est un arrêt obligé pour le déjeuner. Il s’agit du restaurant Barb & Ernie’s, sur la 99e Rue.

Première page du menu. Cliquez sur l'image pour accéder à l'original sur le site du restaurant.

Le menu déjeuner est varié mais leur spécialité, fièrement affichée sur le panneau extérieur, est l’œuf bénédictine. La nourriture est préparée sur commande et donc fraîche. Il faut parfois attendre un peu pour le service, mais bon… l’ambiance est tellement agréable qu’on ne s’en formalise pas du tout. Ernie, en particulier, y va de ses blagues et anecdotes, accueillant toutes les dames par des petits mots charmeurs alors qu’il balance aux hommes leur menu sans cérémonie.

Le restaurant sert également le dîner et le souper (sauf le dimanche et les jours fériés) mais nous n’y sommes jamais allés autrement que pour déjeuner (ou plutôt bruncher). Le resto est fermé le lundi. Et si l’on veut voir Ernie en tenue bavaroise complète (lederhosen compris, même en hiver), il faut aller déjeuner le dimanche.

Au détour d’une conversation, lors d’une journée moins achalandée, Oyaté et moi l’avons entendu raconter à d’autres convives que sa famille était d’origine tzigane et qu’elle avait souffert de persécutions durant la Seconde Guerre mondiale. Ernst Feuchter est arrivé avec sa femme au Canada après son service militaire à la fin des années soixante avec sous le bras une formation de chef. Il a fait sa place, d’abord à Edmonton, puis à Vancouver, avant de revenir à Edmonton pour y ouvrir son propre restaurant.

Durant les années 1990, il animait également une émission de télévision diffusée sur le réseau local en plus de faire le service dans son restaurant. Depuis, sa petite famille qui a grandi s’est aussi mise à l’emploi de l’entreprise. Lors d’un autre repas, je lui demandais si la bratwurst servie au repas était faite maison… Sa réponse fut de me donner l’adresse de la vidéo suivante:

Maintenant, vous savez vous aussi comment préparer cette délicieuse saucisse allemande.

Ernie et sa femme sont de grands voyageurs devant l’Éternel. Récemment, ils se sont payés un voyage presque autour du monde, traversant l’Europe et l’Asie. On peut voir la vidéo dans l’une des salles du restaurant.

Ils invitent ceux qui le voudraient à se joindre à eux ce printemps pour une autre longue expédition. Ce n’est pas la tentation qui manque… mais il nous faudra passer…

Publicités

13 commentaires sur « Un Must »

  1. J’en ai fait ici, mais ma hollandaise avait alors trop de beurre et elle était trop liquide. J’ai depuis maîtrisé la technique.

  2. Avertissement à celles et ceux qui voudraient suivre le lien dans le commentaire précédent: Y’a des oeufs bénédictine plus cochons que d’autres…

  3. Ah c’est pas cochon mes oeufs bénédictines! Non mais! (Enfin, ça doit coller quand même pas mal de graisses sur les hanches, ça c’est sûr ;)).

    Mes derniers eggs benedicts chez Barb et Ernie’s avec vous étaient vraiment délicieux… et c’est le dernier vrai repas dont j’ai profité, d’ailleurs… Depuis… beurk…

  4. Mais ce n’est évidemment pas ce que je veux dire… En fait, tes oeufs sont d’une cochonceté parfaite; exactement le genre de choses cochonnes que j’aime (bien que, ayant enlevé bacon et jambon de la recette, ça lui enlève un petit quelque chose). Non… c’est que Patton, lui, il amène les choses cochonnes à un autre niveau.
    Ceci dit, j’espère que tu te remettras bientôt, sinon il faudra aller te faire du bouillon…

  5. J’adore l’accent de Ernie eet de son ami allemand… Et aussi leur tour de taille… On voit qu’ils ne se sont pas privés des « bonnes » choses de la vie…

  6. Aheemmmm …! Quiproquo avec Dr Caso 😉
    Désolé , Doreus , je pensais n’avoir publié que les photos de couverture !!!!

  7. Question sérieuse : J’ai découvert la saveur des oeufs Bénedicte à Pékin . C’était mon plat favori le soir en Room Service . Mais il me semble que la sauce hollandaise était fortement vinaigrée ? Est ce correct ? ou une fantaisie Chinoise ?
    En tout cas , c’était succulent !

  8. Normalement on utilise du jus de citron pour la sauce hollandaise. Peut-être que les citrons chinois sont particulièrement acides?

  9. Merci Dr.CaSo ! c’est l’explication .
    J’ai fait une cure d’oeufs Bénedicte chaque soir , pendant 6 ou 7 jours , là bas , car le reste de la carte était soit trop copieux , soit bizarre pour un Occidental …
    Aprés mon expérience d’un Banquet avec de la  » Biche de Mer  » sur l’île de Hainan , je suis devenu méfiant …. La Biche de Mer est une limaçe de mer servie dans une sauce caramélisée …..
    En revanche , je n’ai jamais mangé de meilleur canard laqué !( Jamais trouvé l’équivalent dans les innombrables restaurants Chinois de Paris ou d’Amiens) .
    Comme je veux diner « léger » le soir , j’avais demandé du Riz !!! Stupéfaction des serveurs Pékinois …. pour eux , c’est comme demander du pain pour seul diner 🙂

Les commentaires sont fermés.