Farpaitement dingue!

La très sérieuse Adversité de l’Alberta a décidé d’organiser un match géant de ballon-chasseur… 2012 joueurs et joueuses, fort probablement dans le Butterdome, jouant avec 1006 ballons spécialement importés de Suède pour l’occasion.

J’aimerais bien savoir combien a coûté ce millier de ballons… Je suis bien pour l’amusement collectif, mais quand l’ensemble de l’Université vient de subir une coupe généralisée de cinq pour cent de son budget, ça me semble un peu zétrange… Mais bon. Ils ont le record Guiness à nouveau. On peut voir la chose en vidéo 360° sur le site du Edmonton Journal. Quelque peu étourdissant…

Pour ma part, je suis quelque peu silencieux ces temps derniers pour tout un paquet de mauvaises raisons. La saison des corrections a commencé, alors que celle des préparations de cours n’est évidemment pas terminée et ne le sera pas pour un bout de temps. Je fais aussi partie du comité de développement professionnel (et de quelques autres) du collège, qui grugent de mon temps… même ce samedi, alors que je passerai l’essentiel de la journée à interviewer des candidats à une année sabbatique. Et comme si je n’avais rien à faire de mes dix doigts, j’ai accepté, la semaine prochaine, de donner un cours de géographie pour un autre prof.

Farpaitement dingue. C’est moi.

Et mon Oyaté, parti à Edmonton pour ses cours, me manque. Heureusement qu’il y a trois chats qui réclament mon attention.

Publicités

9 commentaires sur « Farpaitement dingue! »

  1. UofA?? Aaaaahhhhh!!! (je n’en dirai pas plus sinon ça risque de dégénérer rapidement…)

    T’inquiète pas, les coquines et moi on prend bien soin de ton Oyaté 🙂

  2. Je dirais méme plus ….! Frapadingue ! …. pas pour les baballes ( J’ai toujours pensé qu’on ferait mieux de donner 22 ballons aux  » Bourrins du Foot  » , sport ? pour lequel j’ai un mépris profond ) ….
    mais pour un Doreus qui aspire le boulot , mieux qu’un Tyson vacuum cleaner !
    Work alcoolick …? Doreus ??? 😉

  3. Qu’on se le dise: je n’ai rien contre les baballes. D’ailleurs, ça me ferait du bien un peu de sport, ces temps derniers…
    Workaholic, moi? Euh… disons simplement un peu trop engagé?

  4. C’est géant ! Des jeux collectifs auraient lieu dans tous les lieux où plusieurs personnes vivent ou travaillent ensemble, ça créerait des liens et au lieu que les gens bredouillent à peine bonjour en faisant la tête le matin, ils auraient peut-être des relations un peu plus cordiales.
    Une demi-heure de foot le matin avant le début du conseil des ministres et les députés au ballon chasseur. Ainsi, les gens s’intéresseraient enfin à la politique et nos élus n’auraient plus besoin de se défouler dans l’hémicycle. Peu importe le prix du ballon. Je me ferai un plaisir d’en offrir un à mon député.

  5. dieudeschats, je suis prof. Notre institution nous permet de prendre une année sabbatique pour des raisons de développement professionnel (poursuivre des recherches, un diplôme avancé, etc) à certains intervalles. Toutefois, les budgets alloués aux années sabbatiques sont limités (il faut trouver un remplacement au prof en question et lui payer 75% de son salaire pendant cette année), donc c’est compétitif. Hier, nous rencontrions les candidats à une sabbatique pour l’an prochain pour faire la sélection.

    Krn, je suis d’accord pour le défoulement. En fait, ça ne me déplairait pas moi non plus.

  6. Pour ce qui est de tes trop nombreuse occupation, je te suggère d’apprendre au P.S. un très utile petit mot de trois lettre: NON… C’est encore plus simple in English: NO…

  7. Ben… euh… Le mot, je le connais bien. C’est son mode d’emploi que je dois avoir égaré par mégarde… Un accident est si vite arrivé.

Les commentaires sont fermés.