De… m’enfin… température

Centre ville (gelé!) de Red Deer hier. Photo par Jeff Stokoe, Red Deer Advocate. Cliquez sur l'image pour accéder à l'original.

Erm… Nous connaissons une fois de plus une vague de froid. En mars. Oui. Alors que le reste de l’univers se prépare au printemps… ici, on bat des records de froid. Hier, il faisait sous les moins quarante au réveil (avec le facteur de refroidissement éolien).

Météo actuelle selon Environnement Canada. Cliquez sur l'image pour avoir les prévisions à jour.

Donc: on branche Bernadette et on tente le moins possible d’être dehors… bien qu’il fasse un soleil radieux qui donne envie d’y passer du temps. Les rues sont glacées suite à une légère chute de neige au début de la semaine. Donc: patinoire. Joie!

Vous comprenez que je n’ai rien d’intéressant à raconter. C’est le mois de mars. Il ne se passe rien d’autre dans notre vie que les cours… et Monsieur R qui nous a encore donné du souci la semaine dernière. Donc, je vous parle de météo, sujet canadien s’il en est un, pour vous rassurer: nous sommes toujours en vie.

Publicités

9 commentaires sur « De… m’enfin… température »

  1. J’èèèèèèèèèèèème l’Alberta au mois de mars 😉 Allez, courage, la dernière tempête de neige de l’hiver dernier nous est tombée dessus le 1er juin, on y est presque!!!

  2. @ Doreus : « sujet canadien s’il en est » hi hi hi

    @ Dr CaSo : en 2009 quand nous avons débarqué en milieu de semaine, un 2 juin à Calgary, nous avons eu le droit entre la mi-semaine et le dimanche aux fameuses 4 saisons…. soleil caniculaire, pluie, orage, chute de grele et neige le dimanche matin !!!
    Ce fut incroyable et reste un de nos souvenirs les + intenses.

    Courage à vous deux !!!

  3. Tiens, on a droit au nom entier de monsieur R., ou je me trompe ?
    Il a quoi comme souci, ce pauvre minou ?

  4. Dieudeschats… j’avais effectivement mis son nom au complet. Ce pauvre minet nous donne bien des soucis depuis un bout de temps. Cela a commencé par des défécations hors de la litière, puis il a dû prendre des antibiotiques suite à une analyse de ses selles… lesquels antibiotiques lui ont coupé l’appétit, menaçant sa survie la semaine dernière. Trois cents dollars de tests plus tard, il n’a «rien». Cependant, les crottes sont reparues. Grrrrrrr!

    Marine, heureusement que nous n’avons pas tes problèmes d’approvisionnement en mazout.

  5. Nous avons eu un problème similaire avec Mousty (pardon, je devrais dire Monsieur M. 😉 Il a soudain commencé à faire des crottes, ou plutôt des bouses, hors de sa litière. On pensait au départ à un problème comportemental mais il y a quelques fois où c’était un petit peu sanglant donc on s’est quand même inquiété au niveau physique… La vétérinaire nous a dit de lui donner des comprimés de Stomorgyl (agents actifs : spiramycine + métronidazole, càd antibiotique et antiparasitaire) pendant une dizaine de jours. Il détestait mais ça a bien marché ! Il a fait une rechute un an plus tard, on lui a redonné pendant une douzaine de jours. Depuis, plus rien, on croise les doigts 🙂
    Si ça peut te donner une piste… ça ne coûte pas grand chose d’essayer !

Les commentaires sont fermés.