Il y a de ces jours…

Photo de l'intérieur du centre commercial Bower de Red Deer extraite d'un montage photographique affiché sur le site Fastmall. Cliquez sur l'image pour accéder à l'original.

Il me faudrait au moins trois copies de moi-même aujourd’hui. Au moins. Et dans trois villes. Quelqu’un a-t-il le secret de l’ubiquité à me partager?

D’abord, Oyaté est à Edmonton comme presque chaque samedi pour suivre ses cours. Normalement, je partirais avec lui vendredi après-midi et j’irais faire de la recherche (et/ou de la popote avec Dr. CaSo). Je ne peux pas.

Ensuite, la deuxième édition du Carnaval de Red Deer, organisé par la Régionale de l’ACFA bat son plein à Bower Ponds cette fin de semaine. En fait, il s’agit de la fin de semaine de clôture des activités et du concert de clôture de Ouanani. Malheureusement, je vais devoir manquer tout ça.

En troisième lieu, j’avais été invité, comme l’année dernière, à servir de modérateur et de juge pour la conférence annuelle des étudiants du cours d’histoire de la médecine à l’Université de Calgary qui se déroule ce vendredi et samedi. En plus, le conférencier-invité fut mon directeur de thèse, que je n’ai pas revu depuis ce jour du 22 avril 2003 où l’épitoge doctorale m’est virtuellement tombée sur les épaules. Bon. De toutes façons, je ne pouvais pas me libérer pour aller assister à sa conférence qui avait lieu hier midi. Donc, je ne peux pas être présent à Calgary non plus.

C’est que, voyez-vous, je dois rester à Red Deer (même si Bernadette, elle, voyage à Edmonton). À 9 heures tapant, ce matin, et ce jusqu’à 11 heures, je dois être au centre d’achats Bower, qui figure sur la photo en tête de ce message. J’y serai en tant que participant à l’activité Let’s Talk! organisée par la Ville de Red Deer. Je suis en effet membre du comité organisateur des fêtes du centenaire de l’incorporation de la Ville de Red Deer, fêtes qui auront lieu tout au long de l’année 2013 (la date officielle d’incorporation de Red Deer comme Ville est le 25 mars 1913). Notre comité, dans un effort de conscientisation de la population, a décidé de participer à cette activité de concert avec la Ville et divers autres services municipaux. Bon. Je vais donc devoir m’habiller de frais ce matin pour aller faire le «beau» au centre d’achats. J’espère qu’il va y avoir quelques visiteurs… sinon ce seront deux longues heures. Si vous êtes à Red Deer, venez faire un tour, s’il vous plaît! En plus, si vous êtes résident de la Ville, il y aura plein de gens intéressants à rencontrer et d’activités projetées à explorer.

En soirée, un ami qu’Oyaté a rencontré via fesse-de-bouc, a décidé d’organiser une petite soirée entre gais de Red Deer. Oui, vous avez bien lu. Il y a plus de deux gais à Red Deer. En fait, si on se fie à la statistique répandue depuis le rapport Kinsey qui veut que 10% de la population soit d’orientation homosexuelle… statistique fort discutable au demeurant, on devrait avoir un peu plus de neuf mille gais à Red Deer. Où sont-ils donc? Bon. Nous devrions en connaître quelques-uns ce soir, après qu’Oyaté sera rentré… Là aussi, je vous donnerai peut-être des nouvelles plus tard.

Enfin, j’aurais aussi pu passer une agréable soirée, si tant est que j’avais su à l’avance que ça avait lieu, à la présentation-spectacle de Mythbusters, alors que deux membres de l’équipe de cette émission seront présents au Centre des Arts du collège à 19 h. Mais je ne peux pas être partout… et ne pas devoir me présenter au collège pendant la fin de semaine n’est pas pour me déplaire.

Tiens... Je les envie, ces deux-là.
Publicités

4 commentaires sur « Il y a de ces jours… »

Les commentaires sont fermés.