Cherchez le poisson

Il n’y a pas longtemps, Tambour Major publiait une liste de ses «Douze petits bonheurs». À l’instar de quelques autres blogueurs, j’ai décidé de me laisser inspirer par son initiative. Cependant, en cette fête de la petite blague innocente, j’ai décidé de glisser un petit mensonge (tiens, là, on retrouve l’inspiration de Dr. CaSo).

1. Lire couché dans l’herbe, au soleil.

2. Être blotti entre les bras de mon Oyaté avant de sombrer dans le sommeil.

3. Partager, au quotidien, ma passion pour l’histoire (préférablement à des étudiant(e)s intéressé(e)s, mais accessoirement aussi à celles et ceux que ça n’intéresse pas vraiment; qui sait, des passions peuvent s’éveiller).

4. Me trouver au milieu d’une foule joyeuse lors de festivals ou de fêtes populaires.

5. Faire de nouvelles découvertes culinaires et surtout les partager.

6. Me réveiller en me sentant enserré de toutes parts par nos chats.

7. Corriger les travaux de mes adorables étudiant(e)s.

8. Écouter très fort de la musique rythmée en faisant le ménage et danser en utilisant le manche du balai en guise de micro.

9. Faire la popote, tout spécialement lorsqu’il s’agit de recevoir.

10. Brosser les chats.

11. Prendre le volant et tout bonnement me laisser guider par la route, seul ou en bonne compagnie.

12. Jouer aux cartes ou à des jeux de société en bonne compagnie.

Publicités

10 commentaires sur « Cherchez le poisson »

  1. Voyons voir lesquelles de ces activités nous partageâmes ensembles:

    1. Je t’ai déjà vu faire ça…

    2. On passe à la question suivante

    3. Oui, on a déjà fait ça. J’ai un bac en histoire, ne l’oublions pas…

    4. Oui, on a déjà fait ça. Nous passâmes ensemble quelques célébrations de la Fierté Gaie du temps que tu étais montréaliste…

    5. Oui, on a déjà fait ça. Entre épicuriens, on se comprend…

    6. On n’a jamais fait ça ensemble, mais moi aussi je me suis déjà réveillé avec une trâllé de chats, de chatons plus précisément… J’ai déjà eu une chatte qui venait me confier ses petits le matin, quand elle voulait aller faire sa vie de chatte à l’extérieur… Et on dira que les chats ne sont pas doués de foreward thinking: la minoune devait décider à qui elle allait confier sa progéniture et ensuite trouver quelqu’un pour la faire sortir…

    7. J’ai déjà essayé de te proposer de t’aider à faire ça, mais ma suggestion a été reçue de manière plutôt froide, je me demande bien pourquoi…

    8. Je ne t’ai jamais vu faire ça, mais je peux facilement me l’imaginer, lavant moi-même mon plancher en écoutant I will survive et Surfin’ USA… (ici, je sens que je déçois les ceuses qui pensaient que je n’écoutais que de la musique classique…)

    9. Oui, on a déjà fait ça ensemble. Que ce soit pour une Action de Grâce automnale, une fête d’anniversaire ou juste pour le plaisir d’être ensemble. Entre épicurien, on peut se comprendre…

    10. J’ai déjà été témoin de la chose… et je te comprend, ayant moi même été jadis la propriété exclusive d’un adorable American Taby ayant fait un détour par les forets de Norvège…

    11. On a déjà fait ça ensemble. Que ce soit pour de simples allers-retour Montréal/Ottawa, aller chercher du Cidre à Saint-Benoît du Lac ou de grandes tournées dans nos chères Rocheuses…

    12. On a déjà fait ça ensemble. Je me souviens avec nostalgie de nos soirées Scrabble… où je me faisais décoiffer par toi plus souvent que de raison…

    En fait, ta chronique me fait penser à la chanson My favourite things de la comédie musicale The Sound of Music!

  2. Je souris. Et en effet, il y a un peu de La mélodie du bonheur là-dedans; en l’écrivant, je pensais toutefois surtout à l’extrait du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain ajouté à la fin de l’article.

  3. Je doute que faire des corrections soit toujours un bonheur, mais j’hésite avec le brossage des chats, car cette activité-là ben… ça dépend du caractère des sujets !! ^^

  4. Chers amis …. La Patience n’étant pas ma qualité principale … Je ne me manifesterai plus sur la Blogosphére , à moins que Blogger ne revienne à ce qu’il était avant le 29 Mars 2011 .
    All the best to you !
    Je vous lirai , cependant , avec plaisir et amitié .
    Patton .

  5. Cher Patton. Je t’envoie un petit mot concernant les possibilités de solution.
    Quant aux visites, tu peux quand même laisser des commentaires, tu sais!

  6. Bon, maintenant qu’on est le 2 avril, blogger en panne, c’était un poisson ?
    Je n’ai pas remarqué de différence.

  7. J’ai bien aimé cette petite liste, Doréus. Je me suis arrêtée sur « brosser les chats ». Ayant eu par le passé chats persan et sacré de Birmanie, je peux dire que c’est non seulement prenant, mais que ça devient dangereux lorsque les dits chats ont décidé, unilatéralement, que ça avait assez duré et qu’ils ont un caractère disons un peu plus soupe au lait que la moyenne.
    J’ai moi aussi, comme Boris, une mâtinée norvégienne et vu la longueur de ses griffes, je ne te tenterai même pas l’aventure. Il m’a suffit d’avoir à lui badigeonner la gorge au bleu de méthylène deux fois par jour pendant toute une semaine. Un cauchemar.

  8. Je pense que le #8 est le poisson d’avril. Entéka, sûrement pas le #2. 🙂

  9. KRN, l’hygiène féline peut effectivement être quelque peu… sportive!

    Ravel, non certainement pas le 2 (quoique j’en ai connu qui n’aimaient pas ça).

    La réponse est le numéro sept. Non. Je n’aime pas la correction en général, bien que, comme toute activité, elle peut avoir un pendant agréable, lorsque, au milieu d’une pile de travaux médiocres, on trouve un travail d’un(e) étudiant(e) qui s’est vraiment investi(e) et qui a les résultats pour le montrer. Ce genre de travail est un plaisir à lire et j’y apprends souvent des choses que je ne savais même pas, n’ayant jamais eu l’occasion, comme l’auteur(e) du travail en question, l’occasion de me plonger vraiment dans le sujet et d’en faire ressortir une interprétation originale. Cependant, cela reste l’exception. En général, je dis souvent que je ferais volontiers le travail qui est le mien gratuitement… si ce n’était des corrections, pour lesquelles je ne suis pas assez payé à mon goût.

    Pour ce qui est du brossage des chats, ce n’est généralement pas un problème. Même la taille des griffes se fait généralement sans problème. Nous le faisons régulièrement et les avons habitués à cette routine.

Les commentaires sont fermés.