Vu… et confus…

Mardi soir, Oyaté et moi-même nous sommes rendus, après ses cours, au Cinéma Princess, l’un des plus anciens en Alberta toujours en opération, pour y voir The Tree of Life. Nous en sommes ressortis tous deux avec un sentiment profond de confusion. Personnellement, ça me rappelait le sentiment que j’avais en sortant de 2001: A Space Odyssey: Non, mais qu’est-ce qu’ils avaient fumé?

Mon évaluation du film: prétentieux au possible, long (interminable), décousu… mais avec de belles images et de beaux clichés moraux comme seuls les Étatsuniens savent les faire avec belle assurance. Je rejoins cette critique cinématographique… Par contre, bel effort des acteurs (et des quelques rares actrices).

Publicités

2 commentaires sur « Vu… et confus… »

  1. Difficile de juger sans avoir vu, mais la critique ne donne effectivement pas envie.
    Je préfère aller faire un tour dehors, le moment de s’enfermer reviendra bien assez tôt.

  2. Pourtant, ça a remporté la Palme d’Or, ce machin… Faut dire qu’entre les critères utilisés pour primer des films et l’appréciation subjective de chacun, il y a une marge. J’approuve: personnellement, je passerais beaucoup plus de temps dehors, mais Oyaté est plutôt sensible aux piqûres de moustiques… lesquels sont nombreux et voraces en cet été pluvieux. Le retour du beau temps depuis deux jours pourrait aider.

Les commentaires sont fermés.