Fa frette!

Source: Environnement Canada. Cliquez sur l'image pour accéder au site.

Ceci est un petit mot juste pour vous rassurer que nous ne sommes pas morts gelés dans quelque congère. Oui, il fait très froid et Clio s’en tire fort bien… mais un moteur diésel, ça exige le branchement.

C’est le rush de fin de session qui commence. Je pense pouvoir vous donner des nouvelles quelque part en décembre… tiens! Justement, dans un mois, Oyaté et moi aurons tous deux passé le cap de la quarantaine. Ça fait drôle…

Publicités

9 commentaires sur « Fa frette! »

  1. oh, vos prévisions météorologiques ressemblent étrangement aux miennes… un peu violent l’hiver qui vient de nous tomber dessus, hein?

  2. Je souffre avec vous, autant pour la température (C’est moin frette ici, mais je m’amoumounise en viellissant), et pour le passage à la quatrième décade de votre vie (puisque j’y suis depuis 1 an presqu’et demie)

  3. Dr. CaSo, effectivement. Un hiver qui commence en lion se terminera-t-il en mouton?
    Patton… vieux… faudrait quand même pas exagérer! Non, mais!
    Boris Ouais… et dire que ta première visite ici s’est faite en plein mois de février (il y a longtemps, déjà, tiens! Nous étions tous les deux dans la trentaine finissante alors).
    En passant, c’est décennie, je crois. Décade, c’est dix jours.

  4. Je devais penser en English quand j’ai écrit décade…

    Mais, pour ce qui est de l’hiver, je crois que le Frère Marie-Victorin a très bie résumé mes difficultés: «La neige tombe, muette et blanche, la neige tombe sur nos coeurs !… Ses premières légions nous retrouvent chaque hiver, moins jeunes, plus courbés et plus éteints. La première tombée trouve toujours en l’intime de nous-mêmes des décombres d’espérances, des cadavres de bonheurs sur quoi tisser ses faciles suaires. La neige retrouve taries des sources qu’elle avait laissées jaillissantes ; elle trouve des rides établies sur les ruines des sourires !… La neige tombe, muette et blanche, la neige tombe sur nos coeurs !… » (Croquis Laurentiens)

  5. Dieudeschats, oui, exactement.
    Ravel, boaf… ça ne m’inquiète pas trop. Ça fait juste drôle d’y penser…
    Sév, alors bienvenue au club!

Les commentaires sont fermés.