Bienvenue à Messieurs A et O

Nous n’avons pas pu résister. Après quelques visites chez un détaillant de produits animaliers où nous allons régulièrement, chats obligent… nous avons craqué pour ces deux petites bouilles adorables qui nous regardaient derrière une vitrine du Centre d’adoption. Ted et Bill, qu’on les avait appelés… Bon. Pas fameux. Ils venaient d’un organisme partenaire du magasin nommé Alley Cats Rescue. Nous avons passé une bonne demi-heure en leur compagnie hier, puis nous avons décidé que, la nuit portant conseil (et qu’il fallait bien consulter les résidents félins actuels de la maison), nous avons décidé d’attendre et de peser le pour et le contre… Et ce matin, nous sommes allés les chercher, ces deux frères âgés de 10 mois.

Nous avons choisi de les renommer Oscar (Wilde, bien sûr!) et Alfred (Lord Alfred Douglas, son amant qu’il surnommait Bosie, bien entendu). Oscar est à gauche sur la photo; Alfred à droite. Et oui, nous aurons beaucoup de poil roux dans la maison.

Bon. Pour l’instant, ils restent plutôt cachés au sous-sol, évitant soigneusement Messieurs R et E qui ne savent pas trop que faire d’eux. Alfred est beaucoup plus timide que son frère; Oscar s’est aventuré un peu plus loin, mais ils n’ont pas encore fini l’exploration du sous-sol… encore moins de la maison.

Donc, on peut dorénavant nous traiter de «folles aux chats»… ou limite, du moins. Ça va. On s’assume.

Publicités

18 commentaires sur « Bienvenue à Messieurs A et O »

  1. Crazy semi-old gay cat couple! Je l’ai toujours dit que ça finirais de cette façon là!

    Ceci étant dit, il ont l’air absolument choux!

  2. C’est plus cool …..

    Je le sais …. Moi j’en ai une qui….. ( @@@ ! ) la tête …… et pas que …..: 😀

  3. Patton, Oui, l’assimilation est fascinante à observer et évidemment, on s’attend à doubler le budget croquette (et litière, n’oublions pas!). Cependant, ce sont de bien petits sacrifices… Et oui, seulement des mâles, car ils sont plus calmes, en général.
    Boris, craquants. Ils n’ont pas beaucoup socialisé encore, mais ils sont adorables.
    Marine, merci. Et vous pourrez les visiter quand vous serez dans les parages…

  4. Awwwwwwwwwwwwww so cute 😀 Bienvenue à Messieurs A et O alors 🙂 Pauvre monsieur E, il est le seul non-rouquin, j’espère que les trois autres ne seront pas racistes envers lui 😉

  5. Jusqu’ici, Monsieur E s’affirme sans problème… En passant, je suis à ATPN aujourd’hui et il faudrait que je passe chez toi pour dépasser ma copie de The Help et te saluer… Je serai disponible après 16 h environ… Envoie-moi un SMS.

  6. A-D-O-R-A-B-L-E-S, c’est tout dire. 4 chats que nous n’avons pas encore rencontrés dans la même maison… Va falloir que nous passions par chez-vous bientôt, ma parole!

  7. Il ne reste plus que 20 lettres de l’alphabet disponibles pour les noms de vos futurs autres pensionnaires… et je sais de quoi je parle.
    Ces deux-là sont, de toute évidence, adorables.

  8. 21, en fait, car nous avons eu deux «Monsieur R»… en même temps. Nous avons quand même des limites… il y a des municipalités qui imposent un nombre limite d’animaux par maison; dans la municipalité voisine de Sylvan Lake, par exemple, impose une limite de trois chats par maisonnée. Ici, il n’y a pas de limite au nombre de chats qu’on peut avoir, et il n’est pas nécessaire d’acheter un permis annuel (ce que l’on doit faire, cependant, pour posséder un chien); la ville de Red Deer n’impose des pénalités qu’à ceux qui laissent leurs chats se promener librement, et encore, ce n’est que très rarement mis en application.

  9. J’ai un faible pour les chats roux et ceux-là sont magnifiques, même si j’aurais du mal à distinguer Oscar d’Alfred et inversement!

  10. On les distingue mieux à leur comportement qu’à leur apparence… Alfred est plus petit qu’Oscar et ses yeux sont plus rapprochés…

Les commentaires sont fermés.