Vu: euh…

Je rentrais à pied au collège hier quand j’ai aperçu ceci… qui appartient probablement à un étudiant. Je n’oserais pas dire que c’est la règle générale en Alberta, mais c’est plutôt courant et très populaire dans la culture red neck. Et ça se croit intelligent (cliquez sur la photo pour voir en gros plan…). Pour le positif, au moins il n’y a pas de fautes d’orthographe. Le pick-up voisin, avec ses tuyaux d’échappement par le haut, passant à travers le fond de la boîte, est une autre manifestation de cette culture qui n’en est pas vraiment une.

Advertisements

6 commentaires sur « Vu: euh… »

  1. Le pire, c’est que c’est la deuxième fois en une semaine que je vois cette phrase à l’arrière d’un pick-up. Une brève recherche sur la Toile fait paraître des résultats incongrus et surréels, allant d’un soit-disant groupe de musique soit-disant «chrétienne» à des blagues douteuses.
    Cette inscription semble être la nouvelle tendance red neck qui remplace les testicules qui pendaient à l’arrière des mêmes véhicules il y a quelques années… (si vous ne me croyez pas, entrez «truck nuts» dans Google Images; je n’ose pas mettre de lien ici.

  2. Je dois dire que j’ai souri en pensant à l’état d’esprit qu’il faut avoir pour se promener avec ça fièrement. En Turquie, il est d’usage d’écrire des petites phrases sur les véhicules. Souvent « Masallah », Dieu garde, et parfois on se dit qu’ils en ont bien besoin, ou l’indétrônable Allah korusun, à Dieu ne plaise, qu’on voit partout, même sur les centrales nucléaires, pour que surtout, quoi qu’il arrive, ce soit la volonté divine.

  3. Krn, c’est le type d’inscriptions que l’on retrouve chez ceux qui se pensent «rebelles». Ce que tu dis de la Turquie me rappelle les véhicules haïtiens qui étaient couverts de phrases tirées de l’Évangile…
    Boris, exactement.

Les commentaires sont fermés.