Oops!

Je sais que mes articles de ces derniers temps manquent un peu de substance… Pourtant, ce n’est pas le matériel qui manque. Par exemple, ma mère est venue passer deux semaines avec nous début juillet et nous avons fait quelques excursions intéressantes, avec photos à l’appui. J’aimerais bien en parler ici. Il y a aussi eu quelques Powwows avec photos itou (en attendant, vous pouvez toujours aller consulter le canal YouTube de mon cher et tendre.

Mais ce dont je vais parler ici est très anodin. Vous voyez la superbe assiette ci-haut? Eh bien, si on y regarde de près, on constate qu’elle est fendue (cliquez sur l’image du haut). Une fente superbe, qui nous donne ceci:

Pourquoi a-t-elle décidé de fendre (suite à son passage en four chaud)? Je ne sais trop… J’ai cette assiette depuis 1994 et ce n’est pas la première fois qu’elle passe au four. La fente s’est d’ailleurs manifestée non pas au sortir du four, mais au moment où je récupérais l’assiette du fond de l’évier rempli d’eau chaude savonneuse en faisant la vaisselle. J’étais donc étudiant lorsque je me suis procuré cette vaisselle; mon coloc de l’époque et moi-même avions décidé de nous doter d’assiettes dignes de ce nom en allant faire un tour chez Pier 1 Imports qui se trouvait alors sur la rue Rideau, à Ottawa (à moins que je me trompe, l’édifice où le magasin logeait n’existe plus). Nous avions acheté six assiettes, six assiettes à pain et cinq bols d’une autre série; les bols assortis aux assiettes ne nous plaisant pas, mais c’était une fin de série et il n’en restait que cinq. Une semaine après l’achat, nous avons accidentellement fait un éclat l’une des assiettes… que j’ai conservé et que j’utilisais très rarement.

Pourquoi est-ce que je vous parle de ma vaisselle cassée? Parce que je n’ai pas encore le temps de préparer toutes ces autres photos dont je parlais ci-haut et que, après tout, ce n’est pas laid du tout, cette fente mystérieuse. Bon… ces deux assiettes sont maintenant dans la remise de jardin, où elles attendent d’être transformées en tessons pour garnir le fond de pots de plantes. Quant aux bols, il n’y en a plus que trois qui sont encore de service… après avoir d’abord servi comme bols à céréales tous les matins, puis plus récemment de bols à café au lait, ils sont quelque peu craquelés. À bientôt!

Publicités

2 commentaires sur « Oops! »

  1. Tu feras donc ce que bien des gais aiment faire: aller magasiner pour de la vaisselle! ( je ne dis pas que toi tu aimes ça, les cuisineries, mais d’autres gais (et moins joyeux aussi) aiment bien ça… mais comme je sais que l’épicurisme et toi ç fait deux…)

  2. Normalement, on me verrait aller faire un tour dans les cuisineries… mais ces derniers temps, l’envie manque. Il faut dire que ce n’est pas exactement comme si je manquais de vaisselle…

Les commentaires sont fermés.