Comme une image (ou presque!)

Nos deux nouveaux félins ont beaucoup monopolisé à la fois ce blogue et Fesse-de-Bouc ces temps derniers… Ce n’était pas par favoritisme, mais surtout parce que Messieurs N et E se faisaient plus difficiles à croquer. Ce matin, confortablement assis dans mon fauteuil de travail du salon, j’étais en appel conférence avec l’ACFA lorsque ces deux-là se sont installés sur les étagères à disques et DVD. C’est fou ce qu’on peut faire avec un ordiphone: pendant que je participais à la conférence, que le téléphone était branché sur l’ordinateur qui se trouvait (et se trouve toujours) sur mes genoux, j’ai pu l’utiliser pour les prendre sur le vif, ces bibelots.

Alors là, donc, salutations. Et cet après-midi, nous partons vers la capitale pour goûter un peu du Fringe. Car il le faut bien.

En passant, la joie des conférences téléphoniques à la maison, c’est justement qu’on peut se retrouver entouré de félins qui cherchent à avoir toute notre attention alors qu’on participe à la réunion… et aussi qu’Oyaté me faisait le service du café. Et non, je n’étais pas en robe de chambre pendant la réunion.

Advertisements