Salade estivale

C’était début août… Il faisait chaud. Oyaté voulait une salade César au poulet (ou du moins quelque chose d’approchant).

Pour commencer, il faut un pain croûté que l’on tranche et on badigeonne les tranches d’huile d’olive avant de les enfourner quelques minutes à four moyen (350 degrés Farenheit, soit 180 degrés Celcius environ), le temps de faire très légèrement dorer le pain afin qu’il devienne croustillant.

Après avoir laissé reposer le pain rôti, on tranche en cubes et voilà!

Pendant ce temps-là, j’avais fait griller du poulet sur le barbecue. J’ai terminé la cuisson au four qui était déjà allumé en badigeonnant de bouillon, question de ne pas trop assécher la viande, d’où la tôle à biscuits avec papier parchemin.

Poulet qui s’est ensuite fait couper sans pitié en morceaux grossiers…

Idem pour le bacon qu’avait fait cuire Oyaté, car une salade César n’est pas une salade César sans morceaux de vrai bacon.

Autre ingrédient essentiel: le parmesan fraîchement râpé. Merci Oyaté.

On mélange ensuite la laitue romaine déchirée à la main (et non découpée au couteau), les croûtons, le bacon, le parmesan et la sauce (commerciale, malheureusement et dont on ne noie pas la salade). Et c’est prêt. Il n’y a plus qu’à déposer dans les assiettes creuses et à ajouter le poulet sur le tout… quelques grains de poivre fraîchement moulu, de la fleur de sel, et on dévore.

Quelqu’un tenait à accompagner la salade de pain à l’ail… Quelques tranches épaisses de pain croûté, un savant mélange de beurre, d’ail râpé et de persil finement haché…

On saupoudre ensuite de parmesan râpé… on enfourne…

… et on déguste. Soit dit en passant, je ne prétends aucunement que cette recette est hypocalorique. Mais c’était bon!

 

 

Advertisements

4 commentaires sur « Salade estivale »

  1. J’en prendrais bien une assiette (ou deux!) de ta salade… mais avec des crevettes à la place du poulet s’iouplait 😉 Et des maaaaaaaaaaasses de garlic bread!!!!

Les commentaires sont fermés.