Frisquet

Le Mont Rundle. Je ne l’ai pas vu beaucoup ces deux derniers jours, même si je me trouve à ses pieds… car occupé je suis. De certaines pièces de l’hôtel, nous avons quand même une belle vue sur les montagnes qui nous entourent, dont celle-là. Nous sommes toujours en conférence, mais ça se termine cet après-midi.

L’hôtel où nous nous trouvons est bien sympathique. La chambre qui nous a été assignée est complètement au bout de cette aile (à l’autre bout, s’entend), ce qui fait que nous avons la paix absolue. Enfin, du moins c’est le cas d’Oyaté qui y a passé beaucoup plus de temps que moi. Les salles de conférence où j’ai passé le plus clair de mes journées sont accueillantes, même si cette manie qu’ont les hôtels de mettre des nappes partout est bien embêtante lorsqu’il s’agit d’organiser un atelier. Je préfère de loin une vraie salle de classe, correctement équipée (tableau, projecteur, mobilier approprié) aux salles de conférence d’hôtels où il faut parfois s’amuser à faire de la réorganisation. Les ateliers se déroulent en fait dans des chambres avec lits escamotables (qui ont été relevés). Ça fait un peu étrange.

Notre présentation s’est bien déroulée ce matin. Il n’y avait que six personnes en plus de nous (je m’attendais à pire), mais il faudrait vraiment arriver à trouver une stratégie pour y attirer des personnes autres que des bibliothécaires, qui, de par la nature de leur travail, sont déjà familières avec notre approche. Maintenant que notre petit spectacle est passé… je suis un brin moins motivé à me présenter aux autres ateliers, surtout qu’il faut libérer la chambre avant 11 h… et qu’Oyaté a des fourmis dans les jambes. Mon co-présentateur a déjà pris la poudre d’escampette pour rentrer à Red Deer. Bon… on verra pour le reste de la journée. Cependant, il faudra repartir et la température est, disons, propice à la conservation des aliments:

Boaf… on a l’habitude! Je vous donne plus de détails aussitôt que nous serons rentrés à la maison. Au moins, le retour à la maison sera moins sportif que l’aller.

Publicités

4 commentaires sur « Frisquet »

  1. et pendant ce temps, on a trop chaud pour la mi-novembre, le thermomètre affiche 18° dans la journée et après un WE pluvieux, un beau soleil est venu sécher l’atmosphère. Vous en voulez un peu!

  2. Ça ne serait pas de refus… Mais nous nous dirigeons plutôt vers le refroidissement. Ça se réchauffera quelque part en mars.

Les commentaires sont fermés.