Souper de Saint-Sylvestre

Rouleaux saucisseComme je l’ai précédemment mentionné, la dame gastro-entérite avait décidé de nous rendre visite, à tous les deux, en cette fin d’année. À défaut de pouvoir recevoir nos amies pour le souper-fondues prévu en cette soirée, nous aurions eu le goût d’une petite escapade urbaine (soit à Edmonton, soit à Calgary), mais deux choses se liguaient contre nous: essayer d’obtenir une table à la dernière minute à un restaurant le moindrement décent à une heure qui le serait tout autant est pratiquement impossible… et mon estomac, qui avait donné des signes de rétablissement, s’était lancé dans de redoutables gargouillements. Donc, un repas gastronomique aurait été complètement gaspillé.

Et puis la flemme a pris le dessus: aucun de nous deux n’avait particulièrement envie de se taper trois heures de route. J’ai donc réalisé ce qu’Oyaté m’avait demandé de lui préparer la veille: des rouleaux aux saucisses, une recette plutôt britannique et que je n’avais jamais eu la joie de préparer.

Non, je n’ai pas préparé moi-même la pâte feuilletée; celle-ci est achetée en magasin. Un jour, je m’y mettrai. La recette de ce plat est plutôt simple: on prend de la chair à saucisse (non cuite), ici, des saucisses au poulet basilic et tomates séchées de chez Spolumbo’s. On peut, si l’on veut, améliorer un peu (j’y ai ajouté des oignons et des champignons revenus dans l’huile, ainsi que des morceaux de tomates pelées et épépinées). On enroule la chair à saucisse dans de la pâte feuilletée, on scelle, on coupe en rouleaux plus courts, puis on glace au blanc d’œuf et on enfourne une vingtaine de minutes à 425° F (215° C). On baisse ensuite la température du four à 350° F (175° C) pour une autre vingtaine de minutes. Vérification faite, la viande était bien cuite. C’était meilleur que je l’aurais pensé. Délicieux, en fait.

Pour l’accompagnement, de simples asperges étuvées et des carottes cuites au jus d’oranges puis glacées au sirop d’érable et vinaigre balsamique. Dégusté dans la salle à manger, à la lumière des chandelles, avec une soupe au poulet et orzo et une tarte aux bleuets, c’était un petit festin. Et nos estomacs n’ont pas protesté (j’avoue, je craignais un peu que ce fusse lourd).

Publicités

6 commentaires sur « Souper de Saint-Sylvestre »

  1. Bonjour et tous mes meilleurs voeux .
    Je n’ai jamais commenté les quelques blogs donc le votre que je visite mais je profite de 2013 pour m’initier à cette pratique-comme quoi tout arrive-

    Je voulais simplement vous dire que j’apprécie votre blog précisément parce que il y a parfois des occurrences liées à l’histoire en général et celle de votre contrée parfois . S’agissant de l’histoire en général avez vous eu connaissance de cet ouvrage – l’histoire à parts égales récits d’une rencontre Orient – Occidents XVI -XVIIème siècle/Romain Bertrand- si oui est ce que cette thématique rentre dans votre réflexion/recherche. Si j’en juge à votre site dédié il y a des convergences ou bien est ce que je surinterprète?

    Dans le passé il y a eu des posts qui m’ont beaucoup intéressé sur l’architecture vernaculaire de votre Région,

    En résumé j’apprécie beaucoup votre curiosité et rigueur intellectuelles sans préjuger du reste.

    Pour la gastronomie, boff je ne suis pas assez experte ni trop intéressée.

    Ceci fait réponse à votre post précédent quant à l’origine et centres d’intérêt de vos lecteurs.

    Tous mes meilleurs voeux pour 2O13;

    BD

  2. Bonjour! Et merci de vos bons voeux. Malheureusement, je ne connais pas l’ouvrage auquel vous faites référence, donc il m’est difficile de répondre adéquatement à votre question concernant son approche… il faudrait que je me le procure. Et merci de me partager vos centres d’intérêt! À la prochaine!

  3. C’est bien de commencer l’année sagement 😀 Moi aussi j’étais un peu patraque (un peu beaucoup même) pour le révéillon donc après avoir beaucoup trop mangé, j’étais au lit à 10 heures! Je te souhaite une nouvelle année remplie de petits moments pas compliqués mais agréables, ce sont les meilleurs!

  4. Tes feuilletés à la saucisse battent mes crêpes à pleine couture 😉
    Plein de bonnes choses pour 2013, parait que c’est une année porte-bonheur!

  5. Je ne sais pas si c’est vrai… ton mille-feuille de crêpes semble délicieux. Mais ces petits feuilletés sont en effet une recette à refaire.
    Bonne année à toi et plein de bonheur dans les changements que tu nous annonces!

Les commentaires sont fermés.