Un peu moins un plaisir de l’hiver

Rhinovirus. Source: Institut de virologie moléculaire, Université du Wisconsin. Cliquez sur l'image pour accéder à l'image sur le site d'origine.
Rhinovirus. Source: Institut de virologie moléculaire, Université du Wisconsin. Cliquez sur l’image pour accéder à l’image sur le site d’origine.

Y’a quelque chose du genre qui a décidé d’élire domicile dans mon corps pour quelques jours… Pour l’instant, ce n’est pas trop handicapant, sinon que je subis les symptômes habituels: les érables coulent et j’ai un mal de bloc. Je me repose et je vous reviens…

Non, ce n’est pas la grippe.

Advertisements

2 commentaires sur « Un peu moins un plaisir de l’hiver »

  1. Il est qioute ton virus, en autant qu’un virus puisse être quioute! Les picots rouges forment des petite étoiles et des petits coeurs!

  2. Effectivement. La représentation moléculaire est d’une grande beauté… quant à la réalité de ce que ça fait à mon corps c’est autre chose. Cours annulé. Je mange quelque chose et je retourne au lit. Blech.

Les commentaires sont fermés.