La potion magique en images

PotionsJ’ai déjà publié ailleurs la recette de cette «potion magique» pour adoucir la gorge irritée.  À ce moment-là, toutefois, je n’ai pas photographié le processus. Le voici donc, en cette journée de rhume qui se calme un peu, dirait-on, mais qui m’a amené à annuler mon cours ce matin et à ne pas être présent à la dernière réunion du comité du centenaire de Red Deer ce soir.

GingembreÇa commence par du gingembre frais râpé. Comme les rhizomes de gingembre se conservent très longtemps au congélateur et sont d’ailleurs plus faciles à râper une fois congelés, c’est là que je le conserve.

CitronÇa prend aussi du citron. Le jus d’environ un demi-citron par contenant de 375 ml (sans pépins, bien sûr). On peut aussi utiliser du jus de citron pré-embouteillé, mais le goût sera plus acide. La muscade, ça aide à ajouter aux propriétés désinfectantes du mélange.

MielDu miel. Une généreuse portion. J’utilise du miel crémeux pour la simple raison qu’il est plus facile à manipuler, mais on peut prendre n’importe quelle sorte de miel. Ce serait évidemment mieux si je l’achetais d’un petit producteur, préférablement local, mais avez-vous vu leurs prix???

On ajoute de l’eau bouillante sur le tout. C’est plus facile de juste recouvrir les ingrédients d’eau, de mélanger, puis de remplir le contenant par la suite, sinon le temps de diluer le miel, il y aura de l’eau partout.

Il n’est pas interdit, évidemment, d’ajouter un alcool, mais ce n’est pas une bonne idée lorsqu’on prend déjà des analgésiques. Aussi, sans alcool, on peut consommer cette décoction à volonté, et il n’est même pas nécessaire d’être enrhumé pour en prendre (témoin mon cher et tendre qui tournait autour de moi pendant que je préparais la chose).

Advertisements

11 commentaires sur « La potion magique en images »

  1. Je ne connaissais pas l’astuce pour le gingembre, je vais la mettre en pratique.
    Bon rétablissement

  2. C’est très bon, en plus. Personnellement, je rajoute un clou de girofle et de la cannelle au mélange. Le clou de girofle anesthésie légèrement la gorge et c’est miraculeux.
    Pour dormir ? du tilleul, bien sûr.

  3. Ma Cousine propose sa recette . Jadis : étant encore enfant , ma Mére appliquait une recette familiale étonnemment efficace en cas d’irritation de la gorge >>>> impossible à réaliser désormais avec la disparition des cuisiniéres à charbon ….. Tremper un tisonnier porté au rouge dans le foyer à charbon dans un grand verre de Biére !!! Boire ce breuvage ( chaud ! ) et …. Hop ! plus de mal de gorge !!!!
    NB : Le Pére de ma Mére était Maréchal Ferrand . C’était un spécialiste du Fer chauffé au rouge !!!!

  4. Sinon , le Miel reste le meilleur anti inflammatoire désinfectant naturel . Lors de ma résidence au Maroc , ça m’a aidé à surmonter une Hépatite A ( A= pas trop dangereuse ) grace au Miel ….. Cependant , j’avais perdu 13 kilos en 8 jours …….

  5. Si on peut remplacer le foyer à charbon par un foyer à bois, j’ai le tisonnier et il ne me reste plus qu’à approvisionner la bière. Merci pour la recette, Patton.

  6. Izabo, au plaisir!
    Olivier, tout le miel qui se vend en épicerie est pasteurisé… il y a probablement un règlement en ce sens quelque part. Quant à aider au sommeil, on peut faire la même potion avec un alcool (rhum ou gin)… ou plutôt prendre du tilleul ou de la camomille. Personnellement, je n’en ai jamais eu besoin, bienheureux que je suis.
    Krn, j’ai essayé le clou hier. Pas méchant du tout. Et ma gorge s’améliore. J’ai aussi essayé d’ajouter du rhum… pas mal pour le goût!
    Patton, j’ignorais que le miel puisse être efficace contre une forme d’hépatite. Quant à la potion à la bière, il faudrait que j’allume le foyer extérieur… ce qui exigerait pas mal d’effort pour le désenclaver de la banquise dans laquelle il est présentement prisonnier. Et comme je n’aime pas la bière, ce serait un supplice!
    Krn, comme je l’ai déjà dit, je me rendrais bien jusque chez vous, si les moyens le permettraient. Un jour, peut-être, visiterons-nous la Normandie. Pour l’instant, évidemment, je ne bouge pas trop de chez nous.

  7. Du miel pasteurisé, quelle stupidité, quelle infâmie ! 😯 Cette pasteurisation est purement commerciale pour éviter que le miel ne cristallise (les gens préfèrent le miel tartinable) et permettre de le vendre avec plus d’eau dedans (risque de fermentation au-dessus de 20% d’eau, normalement on conseille de ne récolter que si < 18%). En plus le fait de chauffer explose le taux d'HMF, tu parles d'un bénéfice pour la santé ! 😦

  8. Je sais, c’est une anathème. Toutefois, difficile d’éviter le miel pasteurisé dans le commerce ici… parce que les Nord-Américains ont la phobie des germes. Je pourrais m’en procurer du «naturel», sauf qu’il coûterait au moins 20$ le pot de 500 ml. Je n’ai pas les moyens de payer le double de ce que l’on paie pour du sirop d’érable pour le miel…

  9. Le miel est un antiseptique… Je ne comprends pas pourquoi le miel sorti directement de la centrifugeuse est plus cher qu’un miel subissant un traitement thermique, cela devrait être l’inverse logiquement ? 😦

  10. C’est une question non pas de processus, mais de volume. Les gros producteurs font des économies d’échelle et c’est probablement l’industrialisation du processus qui amène à généraliser la pasteurisation. Je sais, ce n’est pas logique.

Les commentaires sont fermés.