Ça y est!

Street after cleaningHier soir, les panneaux interdisant le stationnement sur les rues de notre quartier sont apparus. Comme je surveillais la carte de la progression du déneigement de temps à autre, je m’attendais à ce que ça arrive cette semaine. Ce matin, lorsque nous partions pour le collège, les équipes de déneigement étaient au travail; il fallait se faufiler entre les pelles-chargeuses… et voilà. Au retour, cet après-midi, il y avait un beau banc de neige sur le côté opposé de notre rue. Si c’était devant notre maison, j’irais l’enlever pour pouvoir stationner. Comme ce n’est pas chez moi, je n’irai pas me forcer l’épaule endommagée.

Soit dit en passant, je ne m’étais pas trop trompé dans mes prévisions… même s’il semblerait qu’une deuxième équipe a été déployée dans le nord-ouest de la ville depuis hier, question de leur permettre d’atteindre leur objectif d’avoir terminé le déneigement des rues résidentielles avant la fin du mois de mars. Et nous n’avons pas eu de nouvelles accumulations de neige depuis le mois de décembre; sinon, nous n’en serions pas encore sortis!

Plowing Progress 2014-3-3

Publicités

7 commentaires sur « Ça y est! »

  1. Référence astérixienne: ça vous prendrait un Amonbofis pour instiller un peu de grogne chez tes compatriotes… Trois moia pour déneiger une si petite ville, c’est ce que j’appelle rire du monde!

  2. C’est effectivement rire du monde. Mais c’est ce qu’on a lorsque tout ce qui compte pour ce même «monde» est de ne pas payer de taxes…

  3. A quoi ça sert tout ça ? ….Puisque ça va revenir dans 5 mois ? Quel gâchis !!! ;))

  4. Patton, il m’arrive parfois de rêver de ce genre de véhicule… Toutefois, pour répondre à ton commentaire précédent, le déneigement est nécessaire pour éviter que tout le monde y laisse sa suspension. Toutefois, au moment où ça a été fait, tu as raison, il y avait déjà un mois que les routes étaient devenues passables. Il aurait fallu que le déneigement s’effectue en janvier. Comme nous avons des incompétents à l’administration municipale… guidés davantage par l’impératif de maintenir des impôts fonciers planchers, on a les services pour lesquels on paie!

Les commentaires sont fermés.