Soupe de porc effiloché

Soupe porcIl y a quelques jours, Oyaté me demandait d’aller visiter l’un de nos restaurants habituels pour y déguster ceci… Il s’agit d’une soupe de rôti de porc effiloché.

Je n’avais jamais préparé de porc effiloché et pour tout dire, ce n’est pas exactement ma définition de la grande gastronomie, mais c’est le genre de préparation qui se fait facilement… surtout depuis l’achat récent d’une mijoteuse. J’ai farfouillé un peu partout sur la Toile pour trouver des recettes à adapter. Un exemple intéressant se trouve ici. Toutefois, comme j’aime bien le côté rôti de la chose, j’ai en fait commencé ma recette en recouvrant généreusement un rôti de porc d’un kilo environ de beurre à la moutarde (parties à peu près égales de beurre, de moutarde de Dijon et de moutarde granuleuse à l’ancienne). Ensuite, je l’ai déposé sur une couche de tranches d’oignons au fond d’une poêle en fonte, puis enfourné une heure à 400°F (200°C), retournant le rôti à mi-cuisson. Au sortir du four, il avait une belle croûte et les oignons avaient caramélisé. J’ai détaché le rôti puis je l’ai déposé dans la mijoteuse, en compagnie des oignons que j’ai grattés du fond de la poêle. J’ai recouvert le tout de bouillon de poulet et laissé mijoter le tout au réglage doux toute la nuit (en fait, une douzaine d’heures en tout), pendant que l’autre bol de la mijoteuse nous préparait le gruau de ce matin. J’aurais évidemment pu faire tout ça ce matin avant de partir enseigner, mais avec un cours à 9 heures, combiné au fait que je ne suis pas matinal, j’ai préféré lancer le tout la veille.

Je devais revenir sur l’heure du midi, et c’est alors que j’ai éteint la mijoteuse, goûté le très savoureux rôti (résisté à l’envie très forte de m’en faire un plat pour le dîner), déposé le rôti égoutté dans un contenant couvert que j’ai mis au frigo, puis le bouillon de cuisson dans un autre contenant qui a aussi abouti au réfrigérateur en attendant le souper.

Pour la soupe, je me suis inspiré de cette recette, dont j’ai retenu les ingrédients suivants, en laissant tomber plusieurs. Les mesures sont très approximatives et on peut évidemment adapter au goût.

  • Viande de porc effilochée (cuite, puis défaite à la fourchette ou à la main)
  • 5-6 petites pommes de terre épluchées en dés d’environ 1 cm3
  • 1 oignon moyen haché (j’ajouterais probablement deux ou trois gousses d’ail)
  • 2 boîtes (environ 2 tasses ou 500 ml) de maïs en crème
  • 2 litres environ de bouillon, d’abord celui de la cuisson du porc, puis du bouillon de poulet / dinde que j’avais au congélateur. On peut en mettre plus ou moins au goût, selon qu’on veut une soupe plus liquide ou crémeuse, ou même qui s’approche d’un ragoût.
  • 2 c à table (30 ml) de cassonade
  • Sel, poivre, sauge. On pourrait avantageusement ajouter d’autres assaisonnements comme de la moutarde, par exemple.
  • 1 c à soupe (15 ml) de sauce Worcerstershire
  • 1 tasse (250 ml) de crème à fouetter (35%) ajoutée vers la fin de la cuisson

Après avoir défait la viande (un jeu d’enfant au sortir du frigo), j’ai fait tomber l’oignon dans un peu d’huile au fond d’un grand chaudron. J’ai ajouté le reste des ingrédients, sauf la crème, que je voulais utiliser pour rendre le mélange plus onctueux. Certaines recettes utilisent de la crème sûre, mais comme mon cher et tendre n’aime pas le goût que ça donne, j’ai préféré la crème fraîche. On laisse cuire jusqu’à ce que les morceaux de pomme de terre soient tendre, puis on sert. Ce n’est évidemment pas le même goût que la soupe d’ABC Country, qui est beaucoup plus salée et que je soupçonne d’inclure des émulsifiants, mais ça a beaucoup plu à mon homme. À moi aussi… c’est pourquoi je vous la partage! Si c’était à refaire, toutefois, j’essaierais avec un rôti cuit au four (donc plus sec) et qui ne s’effilocherait pas tout à fait autant.

Et il ne me reste plus que cinq jours d’enseignement… J’ai hâte à la pause.

Advertisements

3 commentaires sur « Soupe de porc effiloché »

  1. Doreus …… sais tu que tu es un mécréant ?…!!! Préparer du Porc …. oooohhh !

  2. J’avais déjà de sérieux doutes à propos de ton penchant pour le Bacon …là , c’est plus qu’évident ….. ;))

Les commentaires sont fermés.