Sur la route

Lake Superior Nous voici à Ottawa pour quelques jours… et sur la route pour quelques semaines. La photo ci-haut a été prise samedi, quelque part entre Wawa et Sault-Sainte-Marie. Si j’ai été plutôt silencieux ces derniers temps, c’est en partie parce que les préparatifs d’un tel voyage prennent du temps, mais aussi parce que j’avais une année scolaire à clore et des réunions à organiser et à animer. J’ai maintenant, et avec un certain soulagement, terminé mon rôle en tant que responsable du comité de développement professionnel du collège. C’est un poids de moins (surtout en termes de temps que je devais consacrer à ce travail et qui me distrayait de ma tâche d’enseignement). Mais je suis en vacances présentement (presque, à part cette conférence qui commence demain) et je veux surtout me reposer un peu tout en faisant de la recherche pendant mon séjour.

Nous avons choisi de voyager par la route. Clio s’est donc tapée quelques milliers de kilomètres ces derniers jours. Nous avons pu apprécier sa remarquable économie de carburant.

Tableau de bord à SudburyCette photo du tableau de bord, prise à Sudbury dimanche matin, juste avant de refaire le plein, indique que nous avions parcouru 1023 kilomètres depuis le dernier plein (la veille, à Thunder Bay). Évidemment, la jauge indique bien que le réservoir était presque vide (il restait environ cinq litres, sur une capacité de 55), donc environ assez d’essence pour parcourir encore, si besoin était, presque une centaine de kilomètres, mais je ne prendrais pas ce risque. Je ne cherchais pas à réaliser un record d’économie d’essence, surtout dans les pentes, tournants et autres obstacles du Bouclier Canadien, mais je cherchais surtout à éviter d’avoir de faire le plein aux prix extortionnaires que l’on demande pour l’essence et pour le carburant diésel dans le nord Ontarien.

Je vous tiendrai épisodiquement au courant de nos péripéties. Je me concentre surtout sur le voyage. Le rapport circonstancié suivra notre retour. Et oui, on s’y attend… nos minets nous manquent beaucoup. Heureusement que nous ne couchons pas toujours à l’hôtel et que des amis félinophiles nous hébergent aussi, comme c’est présentement le cas. Nous avons une équipe du tonnerre qui s’occupe des félins.

Publicités

3 commentaires sur « Sur la route »

  1. Trés économique cette Clio ! Mais tu as déjà roulé prés de 100.000 kms ??

  2. Euh… oui. Quand on demeure en Alberta, c’est tout à fait ordinaire. Comme la voiture est une nécessité quotidienne et qu’il nous arrive très souvent d’aller soit à Calgary, soit à Edmonton (en plus de quelques voyages plus extravagants), on fait en moyenne environ 30 000 km par année. Quant à la vitesse du moteur, elle se tient généralement entre 1 000 et 2 000 t/min; je crois ne jamais avoir dépassé les 3 000. Elle est à son plus économique entre 1 500 et 1 800 t/min.

Les commentaires sont fermés.