Des nouvelles de l’école La Prairie

ÉLP2014C’est enfin fait! Les élèves de l’école francophone de Red Deer ont, après quelques péripéties résumées ici, et , enfin pu connaître la rentrée de septembre 2014 dans leur nouvelle école, sise juste à côté du bâtiment de l’ancienne. D’ailleurs, celui-ci, qui devait être démoli au cours de l’été pour faire place à un terrain de soccer, se dresse toujours au même endroit, faute de fonds pour en payer la démolition, rendue très chère par la présence d’amiante dans les murs.

ÉLP BénédictionLundi matin, c’était un moment de solennité, alors que la nouvelle école accueillait l’archevêque d’Edmonton, Mgr Richard Smith, pour la bénédiction des locaux. Je n’avais jamais encore assisté à ce genre d’événement (on n’ouvre pas de nouvelles écoles tous les jours!) et je tenais aussi à y être en tant que membre de la communauté francophone locale (et aussi membre du conseil d’administration provincial de l’Association canadienne-française de l’Alberta).

SmithUn accident sur l’autoroute entre Edmonton et Red Deer a entraîné un retard de l’invité d’honneur et la cérémonie a commencé avec 45 minutes de retard. Toutefois, une fois celui-ci sur place, les élèves ont quitté leurs salles de classe pour se rassembler dans l’atrium d’entrée pour une courte cérémonie (une vingtaine de minutes: chant d’entrée, courtes lectures, prière universelle, bénédiction proprement dite et chant de sortie) qui allait être suivie d’une visite de chacune des classes par l’évêque. J’ai d’ailleurs été surpris de la qualité de son expression en français et de l’aisance avec laquelle il s’exprime sans notes, des traits rares chez les anglophones albertains. J’ai quitté après la cérémonie (après tout, j’avais une formation à suivre au collège en après-midi), mais ce fut bien sympathique comme rencontre.

Bon succès aux élèves de l’école La Prairie!

Publicités