Amélanches!

AmélanchesPour vous faire patienter (vous avez pu deviner que les deux derniers articles sont en lien l’un avec l’autre), je dois vous dire que je n’ai pas chômé (faînéanté un peu, peut-être, flemmardé à l’occasion, mais pas chômé) depuis notre retour de Vancouver le 15 juillet. D’abord, il y avait les deux amélanchiers du jardin qui étaient couverts de fruits. Il fallait s’y mettre avant que les oiseaux raflent tout.

Amélanches sur balance Le résultat de la première récolte (j’en ai cueilli un autre kilo environ depuis), une fois les fruits bien lavés. Le poids n’inclut évidemment pas celui du récipient: c’est donc 1,607 kg de fruits. J’en ai tiré deux tartes et demie (plus une tarte et demie préparée à partir d’une confiture de bleuets que j’avais réservée au congélateur).

Et comme nous avons eu un printemps extrêmement sec et ensoleillé, les fruits sont particulièrement sucrés cette année. Les fleurs que l’on trouvait sur les arbustes au printemps annonçaient une récolte généreuse. Cela ne fut pas démenti.

J’irai peut-être faire un tour chez mon producteur habituel pour en chercher davantage afin de compléter ma modeste récolte… j’attends de savoir ce que ma belle-mère a pensé de cet essai!

Publicités

Un commentaire sur « Amélanches! »

  1. Miam! Tiens c’est ça qu’il faudrait que je trouve pour ma tante et mon oncle qui sont ici pour quelques jours, quelque chose de bien albertain 🙂

Les commentaires sont fermés.