Promenade lacustre printanière

Gaetz Lakes 17
Cet après-midi, suite à la suggestion d’Oyaté, nous sommes allés nous promener à un endroit tout près de notre maison, mais où ni lui, ni moi n’avions jamais mis les pieds: au sanctuaire d’oiseaux des lacs Gaetz. Il faisait beau et doux et j’ai décidé d’apporter mon appareil-photo, inspiré en partie par le talent photographique d’Olivier.

Gaetz Lakes 16

Le sanctuaire est situé autour de ce qui fut un méandre de la rivière abandonné par celle-ci, laissant derrière deux «lacs» (plutôt des étangs) alimentés par les sources des alentours. Vu des airs, ça ressemble à ceci:

Gaetz Lakes Google MapsOn peut voir la rivière qui coule toujours dans le coin supérieur gauche de cette photo, qui nous permet aussi d’apprécier que ce méandre abandonné est bel et bien entouré par la ville. À l’ouest, sur le terrain de ce qui fut une base militaire pendant les deux Guerres mondiales, des parcs et plusieurs établissements scolaires. Au nord, hors du champ de la carte, une artère majeure, la 67e rue. À l’est, le quartier résidentiel récent de Clearview et au sud de celui-ci les bâtiments abandonnés du centre psychiatrique Michener. Le site est bordé sur sa périphérie sud et ouest par un dénivelé boisé assez abrupt. Le sentier public fait le tour des lacs; l’ancienne péninsule entre les deux n’est pas accessible, sauf dans sa partie nord, où se trouve le centre d’accueil, que l’on peut voir dans la première photo. Notre périple s’est déroulé dans le sens antihoraire et les photos qui suivent sont présentées dans cet ordre.

Gaetz Lakes 1 Gaetz Lakes 2La plate-forme d’observation située à l’extrémité nord du lac ouest, où nous avons terminé notre visite. On voit que la nature ne s’est pas encore réveillée. Le sentier, gravelé, était d’ailleurs boueux par endroits mais surtout partiellement couvert de neige et de glace… et franchement scabreux dans la partie accidentée au sud des lacs; là, des crampons d’escalade auraient été nécessaires.

Gaetz Lakes 3 Gaetz Lakes 4

Je ne suis pas certain d’aimer cette œuvre d’art, pas tant à cause de ce qu’elle est, mais surtout parce qu’elle défigure un peu le milieu naturel et je ne comprends pas pourquoi on l’a installée là, dans un milieu protégé. Bon… Je connais l’artiste et je lui en parlerai la prochaine fois que je la reverrai.

Gaetz Lakes 5 Gaetz Lakes 7Il y a une hutte de castors dans le lac ouest. Elle semble y être depuis longtemps; il y avait un panneau explicatif au belvédère (on la voit ici de deux angles différents). Cette hutte est même visible sur les photos satellitaires si l’on zoome suffisamment.

Gaetz Lakes 6

Des deux, l’étang (lac) ouest est le plus impressionnant et aussi le plus facile à apprécier parce que la vue en est assez dégagée sur une bonne portion du sentier. En revanche, la progression à flanc de colline le long du lac est ne le laisse pas voir beaucoup.

Gaetz Lakes 8 Gaetz Lakes 9La photo du petit pont permettant d’enjamber un marais a été prise de l’extérieur du parc, le long du sentier qui passe entre l’école polyvalente et le parc. Peu après le pont, on peut apprécier l’étang ouest dans toute sa splendeur… avec la hutte de castors à l’extrême droite.

Gaetz Lakes 11Un des rares ponts de vue sur l’étang est. Au loin, on voit des édifices du centre-ville: l’hôpital et la tour Executive Place, construite de 2007 à 2010 et qui commence à peine à être finalement occupée en bonne partie.

Gaetz Lakes 10 Gaetz Lakes 12Ça bourgeonne… j’implorais les arbres d’attendre un peu. Et oui, les castors ont fait leur travail ici il y a bien longtemps…

Gaetz Lakes 13 Gaetz Lakes 14 Gaetz Lakes 15Finalement, après avoir bouclé les quatre kilomètres du parcours, nous avons exploré le belvédère illustré au début de l’article. Une structure de bois assez amusante et où l’on trouve l’une des rares inscriptions en français sur un site de la ville… Mais une belle vue sur l’étang ouest.

Tout ça nous a fait un très agréable après-midi et nous nous sommes promis de revenir quand la neige aura terminé de fondre et que les feuilles auront poussé, ce qui permettra, espérons-le, d’estomper davantage les bruits urbains qui nous parvenaient à divers endroits du sentier.

Publicités

2 commentaires sur « Promenade lacustre printanière »

  1. J’imagine que les oiseaux rappliquent après le dégel et qu’alors certaines zones deviennent interdites aux visiteurs. Il y a une poussière sur le capteur de l’appareil en haut et à gauche. Merci pour le lien élogieux vers mon blog photographique :-).

  2. Les oiseaux ont déjà commencé à revenir… des voiliers de bernaches filant vers le nord nous survolent depuis quelques semaines déjà! Et effectivement, un nettoyage s’impose. Je m’y mets sitôt que je suis de retour à la maison.

Les commentaires sont fermés.