Attention aux réactions intempestives

20160319_004837

Nous sommes à Edmonton pour une réunion et j’ai la surprise de trouver, dans la salle de bains de notre hôtel, ces barres de savon parfumés, pour le savon de bain au cèdre et pour le savon à mains, au foin de senteur (sweetgrass). Dans les deux cas, il s’agit d’herbes médicinales sacrées pour les autochtones. J’ai eu un moment de quasi-indignation à l’idée que peut-être qu’il s’agissait d’un des trop nombreux exemples que la vie nous offre au quotidien de la récupération ou d’appropriation culturelle (cultural appropriation) de traditions autochtones.

Puis j’ai eu l’idée de retourner les savonettes et de lire ceci:

20160319_004904 20160319_004915

Bon. Me voilà quelque peu rassuré. L’entreprise qui produit ces savons (et d’autres produits spécialement pour les hôtels) a été fondée par une personne d’origine autochtone (ou Métisse? Lac Sainte-Anne étant un ancien village métis, il faudrait voir) et est la propriété d’autochtones à 100%. L’entreprise est reconnue par le Conseil canadien des entreprises autochtones, dont je viens d’apprendre l’existence.

Bon… je me sens moins inquiété par un autre exemple d’appropriation culturelle.

Publicités

Un commentaire sur « Attention aux réactions intempestives »

  1. Bon voyage donc à Edmonton. Ici ce samedi le 19 mars 2016, il fait très beau à Joliette.

Les commentaires sont fermés.